Accueil MONDE Mali: Six villageois dogons tués, le début des représailles

Mali: Six villageois dogons tués, le début des représailles

307
0
PARTAGER

Hier, Mardi 26 mars, six villageois dogons ont été tués dans deux attaques distinctes ces derniers jours. Après le massacre de 160 peuls dans un village malien le samedi 23 mars dernier, c’est autour de deux autres villages mais cette fois-ci ce sont les présumés coupables du massacre qui ont été tués. À savoir les dogons, une ethnies composée de chasseurs qui vit au Mali.

On le craignait beaucoup, c’est finalement arrivée. Un début de représaille de la part des familles des victime du massacre de 160 peuls au Mali. Un début de représaille dont la population malienne, qui est indignée, espère s’arrêter là. Cependant la propagande des attaques serraient le déclin du Mali.

Des annonces et des postes sur les réseaux sociaux participent à dire “NON” à cette violence ethnique qui selon des spécialistes pourrait aboutir à une guerre civile.
Un bilan de six morts a été noté selon les nouvelles parvenues à l’AFP.

Oumar Diallo, un conseiller municipal dans ce secteur près de la frontière avec le Burkina Faso, a déclaré à l’AFP<< le village dogon de Ouadou a été attaqué par des hommes armés. Des maisons ont été incendiées, le bilan provisoire est de quatre morts. Dans un autre village du cercle de Bankass, deux femmes ont également été tuées>>.

Une source sécuritaire malienne, a confirmé l’attaque du village de Ouadou qui a causé ” la mort de quatre personnes, dont une fille “.
La Minusma dénonce et appelle à la fin des violences.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here