Accueil MONDE Malawi: l’opposition prend le pouvoir après des élections historiques

Malawi: l’opposition prend le pouvoir après des élections historiques

291
0
PARTAGER
Malawi: l'opposition prend le pouvoir après des élections historiques

Lazarus Chakwera, pasteur devenu politicien, a prêté serment aujourd’hui comme président du Malawi après avoir remporté les elections mardi dernier. La première victoire de l’opposition dans l’histoire de cet état d’Afrique.

Chakwera a battu le président sortant Peter Mutharika avec 58% des voix. Les juges malawiens avaient ordonné il y a un an la tenue de nouvelles elections après avoir constaté beaucoup de fraudes, y compris l’utilisation du liquide correcteur pour modifier les décomptes. Cela avait gâché la réélection de M. Mutharika.

Pour Mutharika, le Malawi venait d’organiser le “pire vote” de son histoire, mais a appelé les Malawiens à accepter le résultat.

Dans son discours d’inauguration, M. Chakwera a promis un “nouveau Malawi” et un “gouvernement qui servira le peuple du Malawi”.

En effet, il est de notoriété publique qu’en Afrique, un chef d’Etat en exercice ne perd jamais les élections quand il les organise. Les exemples qui corroborent cette thèse sont légion. Et le Malawi vient de se démarquer, depuis la vague de démocratisation qui s’est ouverte sur le continent depuis 1990, après le Bénin de Nicéphore Soglo en 1996, rejoignant la liste des pays où les urnes ont eu raison d’un Président en exercice.

Ce faisant, le Malawi s’est inscrit sur la liste des pays ayant connu une importante avancée démocratique sur le continent ces dernières années. Ce pays est allé plus loin que le Kenya qui, en 2017, est devenu le premier pays du continent où une élection présidentielle a été annulée pour fraudes, mais où la victoire est, tout de même, demeurée dans le camp présidentiel, à la fin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here