Accueil Afrique L’UA “préoccupée” par le racisme anti-africain en Ukraine

L’UA “préoccupée” par le racisme anti-africain en Ukraine

PARTAGER
L'UA

Face aux nombreux témoignages d’Africains cherchant à quitter l’Ukraine et victimes de comportements racistes, l’Union africaine a fait part de sa préoccupation.

L’Union africaine (UA) s’est dite lundi “préoccupée” sur la façon potentiellement “choquante et raciste” dont sont traités les Africains cherchant à fuir l’Ukraine, envahie par l’armée russe. Les gouvernements de pays africains tentent actuellement d’aider leurs ressortissants figurant parmi les centaines de milliers de personnes qui tentent de fuir l’Ukraine vers les pays voisins, dont la Pologne.

Des accusations de comportements racistes se multiplient aux frontières de l’Ukraine, des Africains affirmant avoir été empêchés de passer ou de monter dans les trains et bus se dirigeant vers la frontière.

Un “traitement différent inacceptable”

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, président en exercice de l’UA, et le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, ont dit être “particulièrement préoccupés par les informations rapportées selon lesquelles les citoyens africains, se trouvant du côté ukrainien de la frontière, se verraient refuser le droit de traverser la frontière pour se mettre en sécurité”.

“Toute personne a le droit de franchir les frontières internationales pendant un conflit (…) quelle que soit sa nationalité ou son identité raciale”, estiment-ils dans un communiqué, et appliquer un “traitement différent inacceptable” aux Africains serait “choquant et raciste” et “violerait le droit international”.

Ils “exhortent tous les pays à respecter le droit international et à faire preuve de la même empathie et du même soutien envers toutes les personnes qui fuient la guerre, nonobstant leur identité raciale”.

AFP