Accueil IMMIGRATION L’Italie présente un plan pour accélérer l’expulsion des migrants

L’Italie présente un plan pour accélérer l’expulsion des migrants

871
0
PARTAGER
italie

Selon Reuter, l’Italie a présenté vendredi un programme visant à accélérer l’expulsion des migrants qui n’ont pas le droit de rester dans le pays, réduisant ainsi le temps nécessaire pour décider si un demandeur d’asile doit rentrer chez lui.

Les flux d’immigration ont contribué à alimenter la montée du parti d’extrême droite de la Ligue italienne, dont le chef, Matteo Salvini, a imposé une répression aux nouveaux arrivants alors qu’il était ministre de l’Intérieur jusqu’en août.

Salvini a fermé les ports italiens aux navires de sauvetage de migrants, menaçant les associations caritatives qui les exploitent d’une amende pouvant aller jusqu’à 1 million d’euros si elles tentaient d’accoster.

Le nouveau gouvernement a déjà convenu avec quatre autres États de l’UE d’un programme de répartition des personnes sauvées en Méditerranée. Il espère que son intention de renvoyer ceux qui se trouvent déjà en Italie permettra de désamorcer les accusations de M. Salvini selon lesquelles l’immigration serait modérée.

En vertu du nouveau décret, le temps nécessaire pour examiner les demandes d’asile de migrants issus d’une liste de 13 pays européens et africains «sûrs», y compris la Tunisie et le Sénégal, sera réduit de deux ans à quatre mois.

Si la demande est rejetée, la procédure d’expulsion sera immédiatement déclenchée. Selon les données officielles, moins de 8 000 migrants sont arrivés en Italie par voie maritime en 2019, soit une baisse de 62% par rapport à 2018 et de 92% par rapport à 2017.

Cependant, les expulsions n’ont pas été à la hauteur des promesses électorales de Salvini. Le chef de la Ligue a annoncé qu’il rapatrierait 100 000 migrants lors de sa première année au pouvoir, suivis de 400 000 autres pendant le mandat de cinq ans restant à son poste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here