Accueil MAURITANIE Liberté de la presse : la Mauritanie reste bon élève du classement...

Liberté de la presse : la Mauritanie reste bon élève du classement RSF au Maghreb

317
0
PARTAGER

La Mauritanie fait partie des bons élèves du classement Reporters Sans Frontières ( RSF-ONG de la défense de la liberté de la presse à travers le monde) au Maghreb.

C’est ce qui ressort du classement mondial de la liberté de la presse effectué par l’ONG Reporters Sans frontière, publié lundi 17 décembre à Paris.

Pour la huitième fois consécutive, la Mauritanie a été classée en tête des pays arabes en matière de liberté de la presse au titre de l’année 2018, tout en conservant la même position 72 éme rangs à l’échelle mondiale.

Cependant, si les autorités parlent d’avancées du pays dans la liberté de la presse, d’autres émettent des réserves sur ce classement dans un contexte où certains journalistes et droits de l’Homistes sont inquiétés dans ce pays.

A rappeler par ailleurs, que dans son rapport de l’année 2017, RSF a qualifié la situation de la presse en Mauritanie de non dangereuse et le pays est passée de la 57ème à la 72ème position du classement de RSF, en perdant seize places, soit 17 points au cours d’une année en raison de la disparition des médias audiovisuels privés, la fermeture de plusieurs radios et ainsi que les pressions judiciaires exercées sur plusieurs journalistes mis en examen en plus de l’ adoption de la loi condamnant le blasphème contre le Prophète (PSL) et la poursuite de l’emprisonnement du blogueur Ould M’Khaïtir.

Tous ces éléments ont fait perdre la Mauritanie cette place de « choix » dont le pouvoir mauritanien se vantait volontiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here