Accueil MAURITANIE Lettre Ouverte Au Président de la République Son Excellence Mohamed ould Ghazouani

Lettre Ouverte Au Président de la République Son Excellence Mohamed ould Ghazouani

938
1
PARTAGER
ghazouani reconait le polisario

Excellence Monsieur le Président de la République,

Permettez-moi de me mettre à deux (2) mètres de vous et de vous saluer par la salama de l’islam en vous disant ASSALAMOU ALEYKOUM WA RAHMATOULLAH WA BARAKATOUHOU. CORONAVIRUS oblige.

Je profite aussi de cette lettre pour vous ENCOURAGER des mesures que vous et votre gouvernement avez prises pour protéger et venir en aide aux populations, car il est encore tôt de vous FELICITER.

Je m’en vais directement à l’essentiel.

Excellence Monsieur le Président de la République,

J’ai entendu le cri de cœur de nos compatriotes étudiants établit en Tunisie au nombre de 160 (dont 17 dans des formations professionnelles) qui sont dans la psychose de cette crise sanitaire loin de leur famille et de leur pays. La plus part de ces étudiants bénéficient de bourses d’état et d’aides sociales, par contre d’autres parmi eux malgré leur attestations de bourses n’obtiennent rien de la part de l’ambassade.

D’après une étudiante, l’ambassadeur mauritanien en place ne se souci pas de leur sort malgré plusieurs interpellations et demandes d’assistance venant des étudiants. La Tunisie étant en confinement général depuis plusieurs semaines avec la situation qui ne cesse de se dégrader, ces étudiants ne demandent à leur ambassadeur que de les aider dans ces moments difficiles qu’ils vivent et sollicite auprès de votre excellence Monsieur le président leur rapatriement auprès de leur famille comme beaucoup d’États l’ont fait pour leur compatriotes. 

Vu la situation dans laquelle vit nos compatriotes mauritaniens dans beaucoup de pays, je vous prie excellence d’exhorter les ambassadeurs mauritaniens à s’enquérir des situations de leur compatriotes pour les rassurer et leur remonter le moral dans ces moments ou chacun (État) pour soit. 

Tout citoyen de la ou il est, mérite respect et considération de nos ambassadeurs qui doivent être leur seul et unique espoir. 

Excellence Monsieur le Président de la République,

Dans votre discours du 25 Mars 2020, vous avez mis en place un fond spécial de solidarité sociale et de lutte contre le Coronavirus avec un appui de 25 milliards MRO, vous avez dans ce discours pris sept (7) mesures pour alléger les souffrances des populations. Parmi ces mesures, trois (3) ont attirées mon attention :

  1. 5 milliards pour venir en aide 30 000 familles démunies et personnes handicapées de Nouakchott : 

Excellence Monsieur le Président de la République

Juste vous rappelez que la Mauritanie ne s’arrête pas qu’a Nouakchott. Nous avons 13 régions (Wilayas) qui comptent chacune plus de famille pauvre que vous ne le croyez, en plus de cela, il y’a des familles dont la misère est supporté par des fils dignes de ce pays établit dans  la diaspora (Europe, Amérique, Asie et Afrique) qui vivent aujourd’hui dans le désespoir et dans le besoin depuis la crise économique causée par le CORONAVIRUS.

Les transferts d’argent qu’ils envoyaient ont toujours impactés positivement a hauteur de milliards dans l’économie du pays, le moment est venu pour l’État de prendre ses responsabilités face à cette situation qui risque de s’aggraver de jour en jour.

Ces familles viennent encore augmenter la liste des personnes dans le besoin. Les écoles coraniques aussi doivent bénéficier de ces aides car les élèves (talibés) sont toujours dans les rues et vivent des charités car leur maitres n’ont pas les moyens de les nourrir tous. Donc je vous prie, excellence, de revoir cette enveloppe et de l’élargir dans toutes les régions et toutes les couches socioéconomiques. 

  1. Les factures d’eaux et d’électricités supportées par l’État durant les deux (2) mois prochains :

Excellence Monsieur le Président de la République,

Je vous rappelle que les factures d’eaux et d’électricités des deux (2) prochains mois est égale à une seule facture. Saurai était mieux d’annuler le paiement des factures pour les familles pauvres et la réduction du paiement (un pourcentage) selon les classes de factures (voire le barème) durant la crise. Car la crise touche économiquement tous les citoyens et que les richesses du pays appartiennent à tous les mauritaniens riches ou pauvres, jeunes et vieux, hommes et femmes.

Excellence, il faut savoir que la plus part de ces familles pauvres que vous voulez aider vivent dans le loyer, donc le fait de supporter leur factures d’eaux et d’électricités n’aura aucun impact dans leur vie courante. Il y’a un proverbe africain qui dit « quelqu’un qui a des maux de tête, une piqure aux pieds ne le soulage point », c’est vous dire que ces familles ont un problème de loyer durant cette période car n’exerçant plus leur petit commerce.

  1. Les taxes municipales et impôts supportés par l’État durant les deux (2) prochains mois :

Excellence Monsieur le Président de la République,

Nous sommes dans des pays sous développés et nos peuples n’ont pas cette culture de payer des impôts ou taxes. Même les grosses fortunes ne payent pas leur redevance à plus forte raison le petit commerçant qui peine même à payer 100 ou 50 MRO de diouti à la municipalité. Monsieur le président, cherchez d’autres moyens pour atténuer les souffrances de vos compatriotes et ne comptez pas sur ces taxes. Nous nous acheminons vers des semaines dures avec le RAMADAN qui se pointe à l’horizon.

Excellence Monsieur le Président de la République,

D’après les informations les cas positifs ne cessent d’augmenter et commencent même à dépasser notre ministre de la sante qui commence à dissimuler des informations très capitales et qui communique à tort et à travers. Ce qui est tres grave et déplorable.

La communication sur les cas de Kaédi et du ressortissant venant de la France depuis le 15 Mars fait défaut, le ministre n’a fait aucun effort pour ouvrir une enquête sur les contacts du cas de Kaédi pour arrêter la propagation. C’est pourquoi nous avons des doutes sur l’existence que de cinq (5) cas positifs dans notre pays avec deux (2) guéris.

Excellence, les mesures prises pour sécuriser nos frontières font défauts, il y’a beaucoup de nos forces de l’ordre qui laissent les voyageurs échapper à la quarantaine (Quatorzaine) moyennant 5 000 à 10 000 MRO, ce qui est inadmissible. C’est pourquoi je vous prie, excellence, de sanctionner sévèrement les responsables (le wali, le hakem, le commissaire de police…) de ces bavures. Malgré que je comprends le salaire insignifiant de nos forces de l’ordre ce qui les pousse à accepter la corruption. 

Excellence Monsieur le Président de la République,

Toujours dans le cadre de la lutte contre cette pandémie et étant dans l’état d’urgence, je vous prie de redoubler d’efforts pour venir à bout de cette crise sanitaire et socioéconomique en prenant des mesures telles que :

  • Supprimer les institutions budgétivores comme : le Conseil Économique Social et Environnemental (CESE), le Haut Conseil de la Fatwa, le prix Chinguetti, les fonds politiques des ministères et le budget de la fête du 28 Novembre pour renforcer le fond de solidarité social.
  • Mettre les budgets d’investissements des fédérations sportives, de certains ministères et directions à la disposition du fond de solidarité.
  • Mettre le budget de l’assemblée nationale et des conseils régionaux à la disposition du fond de solidarité.
  • Entre autres budgets…

Excellence Monsieur le Président de la République,

Vous avez pris des mesures fortes et de lourdes conséquences pour les populations donc pensez à soutenir vos concitoyens. Aujourd’hui (29/03/2020) vous avez pris la décision de séparer des familles en confinant chaque région alors qu’elles sont interdépendantes donc prenez vos responsabilités car l’attente sera tres longue et risquée. 

Excellence Monsieur le Président de la République,

Espérant que vous serez réceptif à ma lettre, je vous souhaite plein de succès dans cette démarche et que le peuple mauritanien sorte vainqueur de cette crise sanitaire.

Kalidou GUEYE

Lanceur d’Alerte

Kgueye2013@gmail.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here