Accueil Economie Les pays d’Afrique de la zone franc CFA envisagent de déplacer leurs...

Les pays d’Afrique de la zone franc CFA envisagent de déplacer leurs réserves de France

529
0
PARTAGER
franc cfa

Les pays francophones d’Afrique de l’Ouest veulent plus de contrôle sur la gestion de leur monnaie et envisagent de transférer certaines réserves de la France, a déclaré le président béninois Patrice Talon.

Les huit pays membres de l’Union monétaire ouest-africaine sont “d’accord à l’unanimité” pour mettre fin à un modèle vieux de dix ans selon lequel leur accumulation de devises est conservée au Trésor français, a déclaré Talon dans une interview à RFI. Le franc CFA est liée à l’euro et sa convertibilité est garantie par l’ancien dirigeant colonial.

Établi après la Seconde Guerre mondiale, l’utilisation du franc suscite souvent des débats sur la dépendance économique persistante de la région à l’égard de la France et sur l’idée que la monnaie est artificiellement forte et limite la compétitivité de la région. Ses partisans ont invoqué le faible taux d’inflation de la région et la stabilité de la monnaie par rapport à d’autres pays africains pour justifier son utilisation continue.

“Je ne peux pas vous donner la date, mais la volonté de tout le monde est déjà là”, a déclaré Talon en réponse à une référence à l’ouverture du ministre français des Finances, Bruno Le Maire, à une réforme de la monnaie. “Psychologiquement, en ce qui concerne la vision de la souveraineté et la gestion de votre propre argent, ce n’est pas bon que ce modèle continue.”

La banque centrale régionale gérera les réserves et les distribuera à des partenaires du monde entier, notamment du Japon, de l’Europe, de la Chine et de l’Amérique du Nord, a déclaré M. Talon.

La Côte d’Ivoire, avec une économie d’environ 40 milliards de dollars, est le plus gros utilisateur parmi les utilisateurs du franc CFA en Afrique de l’Ouest. Six autres pays d’Afrique centrale utilisent le même modèle.

Bloomberg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here