Accueil MONDE Verlaine DJENI : « Oui, en France, on peut être Noir...

Verlaine DJENI : « Oui, en France, on peut être Noir et en haut de l’affiche, sans être sportifs ou artistes ! »

78
0
PARTAGER
Les noirs de France, TRIBUNE de Verlaine DJENI. Exemples de Sibeth Ndiaye, Bertin Nahum et bien d’autres ! Ces dernières années, nous sentons se développer dans notre pays, un sentiment de stigmatisation, de dénonciation, de victimisation, tendant à faire croire de la part de supposés anti-racistes, que le plafond de verre pour les noirs, était plutôt un blockhaus.
.
Les Noirs, victimes de racisme dans l’accès au savoir, les Noirs victimes de racisme dans l’accès à l’insertion professionnelle, les Noirs victimes de racisme dans l’accès au logement, les noirs victimes de racisme dans l’accès au loisir, bref, on a droit à toutes les variantes dans les démonstrations de victimisation les plus incroyables !
.
Encouragés par des associations, les médias nourrissent les populations des complaintes de tous ceux qui vont venir pleurer sur leur condition de Noirs.
Loin de nous l’idée de faire croire qu’il n’existe pas une forme de racisme, qui, psychologiquement résulte beaucoup plus de la situation économique que du rejet de l’autre, oui il existe une forme de rejet de l’autre, qui peut être considérée comme un désir de protection culturelle, car comme l’a dit Nelson Mandela, on ne naît pas raciste, on le devient parce que la société nous l’impose.
.
En France, on cherche à imposer cette victimisation raciste qui peut pousser à accepter ce complexe dans la relation entre Noirs et Blancs.
On a installé l’idée que naître noir est un désavantage, on a installé l’idée que naître Noir et vivre en banlieue, ça va être compliqué, on a installé l’idée que naître Noir,  vivre en banlieue et ne pas avoir fait sciences-po, l’ENA, HEC, c’est plié.
.
Que des à priori qui confortent les uns et les autres que, finalement, les Noirs n’ont d’avenir professionnel que, dans l’art ou le sport.
Alors aujourd’hui, dans le cadre de notre séquence, nous avons choisi de vous parler de succès, de Noirs qui réussissent leur vie professionnelle, des Français qui ont assumé leur différence et affronté les turpitudes sans jamais rechigner.
Sibeth NDIAYE
Cette Franco-Senegalaise diplômée de la Sorbonne, elle a travaillé plusieurs années dans l’administration, notamment au conseil régional puis au ministère des finances avant de rejoindre Emmanuel Macron au lancement d’En Marche.
Sibeth NDIAYE est aujourd’hui en charge des relations presse à l’Elysée.
Bertin NAHUM
Ce Franco-Beninois diplômé de l’INSA Lyon a créé Meditech, entreprise spécialisée dans la robotique chirurgicale. Meditech a mis au point la technologie pour le soin de l’epilepsie, la maladie de parkinson entre autre.
Bertin NAHUM a cédé son entreprise en 2016 au groupe Américain Zimer pour créer Quantum, autre société spécialisée dans le même domaine.
L’expertise de Bertin NAHUM a été validée par ses pairs et il a été fait docteur honoris causa de l’université de Coventry au Royaume-Uni.
Gérard COTELLON
Ce guadeloupéen est l’exemple même de la persévérance, en effet, il a intégré l’APHP comme infirmier et à accepter de se remettre en question par le biais de la formation continue, il est aujourd’hui DRH du premier groupe hospitalier de France avec plus de 70.000 collaborateurs et 20.000 médecins.
Pierre NGAHANE
Docteur en gestion et universitaire, le franco-camerounais Pierre NGAHANE a été le premier préfet noir de France, nommé en 2008, il a ouvert la voie à de nombreux jeunes et aujourd’hui, ils sont plusieurs à occuper des hauts postes dans l’administration publique.
Karima SILVENT
Cette franco-comorienne diplômée de l’ENA est directrice des ressources humaines du groupe AXA.
Elle symbolise la réussite non seulement pour sa couleur mais également pour son ascendance religieuse musulmane.
Tidjane THIAM 
Ce franco-ivoirien diplômé de polytechnique, major de Mines, est le directeur général de la 4ème banque de gestion privée du monde, le Crédit Suisse.
Il reste une référence dans son domaine d’activité.
Voilà six profils de réussite que nous mettons en avant car cela est nécessaire et cela permet de ne pas chaque fois valoriser la stigmatisation.
On peut réussir en France nonobstant sa couleur mais à une condition, respecter ce pays, son histoire et ses valeurs.
.
Auteur : Verlaine DJENI/Africatopsucces

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here