Home SENEGAL ” Les établissements scolaires sont discriminés quant à l’octroi des manuels scolaires...

” Les établissements scolaires sont discriminés quant à l’octroi des manuels scolaires produits par…. “

42
0
SHARE

Les librairies et papeteries sont bien approvisionnées en fournitures scolaires. Libraires et gérants de ces locaux se frottent bien les mains. Les élèves et leurs parents quant à eux jugent les prix exorbitants. D’où la ruée vers les parterres afin de trouver cahiers, stylos, livres entre autres effets pour élèves et écoliers bon marché.

” Les établissements privés ne bénéficient pas des manuels scolaires produits par l’INEAD ”

” Les clients viennent au compte au compte goutte, nous privilegions la qualité, nous commandons les manuels scolaires des grandes librairies et les cahiers des imprimeries reconnues par l’État, ce qui explique leur cherté, mais tout le monde ne comprend pas cela, beaucoup de manuels scolaires dont les livres classiques sont issus de la contrefaçon, et les cahiers sur les parterres sont d’une mauvaiseté qui n’est plus à justifier “, nous informe Moussa Leye, un libraire trouvé sur l’avenue Blaise Diagne.

Les parents d’élèves fustigent les prix en librairies, ils accusent les libraires d’augmenter leurs prix à quelques jours de la rentrée. Spéculation oblige.

” ‘Nonobstant les droits d’inscription et de réinscription des enfants, il faut trouver des accoutrements, cahiers, sac à dos, stylos etc neufs, sinon ils vont bouder, car ils ont tendance à faire bonne impression aux yeux de leurs camarades à l’occasion de cette nouvelle entrée scolaire. Les prix sont étables durant toute l’année il suffit d’annoncer une période d’engouement pour que les prix flambent. On n’a pas le choix, on est obligé d’aller se contenter de ce qu’on peut trouver au niveau des parterres “, se plaint cette infirmière repondant au nom de Awa Loum.

Il se trouve également que ” les etablissements scolaires privés ne bénéficient pas des manuels produits par l’INEAD et leur vente est interdite, une autre question qui mérite une attention particulière ” s’indigne le Doyen SY, préfet du lycée Samibou.

La problématique de la production et de la distribution en fournitures scolaires est une vieille doléance tant au Sénégal que dans bon nombre de pays francophones d’Afrique.

Ibrahima Diallo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here