Accueil ETATS-UNIE Les Etats-Unis menacés d’une reprise de l’épidémie du Coronavirus

Les Etats-Unis menacés d’une reprise de l’épidémie du Coronavirus

344
0
PARTAGER
Les Etats-Unis menacés d'une reprise de l'épidémie du Coronavirus

Au Etats-Unis, l’OMS recommande un taux de tests positifs inférieur à 5 % pendant deux semaines pour commencer à lever les restrictions, 17 des 50 Etats américains dépassent ce seuil. Un risque majeur pour l’administration Trump, au moment où le président américain espère remettre l’économie sur les rails.

Donald Trump a prévu de se rendre samedi à Tulsa (Oklahoma) pour renouer avec les meetings électoraux géants dont il est privé depuis plus de trois mois. Une très mauvaise idée, selon les scientifiques. « Une grande réunion en salle de 19.000 à 20.000 personnes représente un risque énorme pour Tulsa aujourd’hui », a mis en garde le directeur des services de santé de la ville. Depuis une semaine, l’Oklahama enregistre un quasi-doublement du nombre de contaminations au Covid-19.

Les nouvelles infections à coronavirus ont atteint des niveaux record dans six États américains mardi, marquant une marée montante de cas pour une deuxième semaine consécutive alors que la plupart des États ont décidé de rouvrir leurs économies.

Les chiffres d’Oklahoma restent modestes – autour de 200 nouvelles personnes testées positives par jour -, mais ce petit Etat de 4 millions d’habitants illustre une tendance qui inquiète déjà les marchés financiers : un rebond des contaminations, qui pourrait hypothéquer le retour sur les rails de l’économie américaine. Beaucoup plus peuplée, la Floride vient ainsi d’enregistrer son record de nouveaux cas quotidiens (plus de 2.500), et le Texas est presque au même niveau (environ 2.000 nouveaux cas par jour).

L’Arizona, la Floride, l’Oklahoma, l’Oregon et le Texas ont tous signalé mardi une augmentation record de nouveaux cas après avoir enregistré des records absolus la semaine dernière. Le Nevada a également signalé son plus grand nombre de nouveaux cas sur une seule journée mardi, contre un record le 23 mai. Les hospitalisations sont également en hausse ou à des niveaux record.

Au Tucson Medical Center de l’Arizona, lundi, un seul lit d’unité de soins intensifs (USI) destiné aux patients COVID-19 était disponible, avec les 19 autres lits remplis, a déclaré un représentant de l’hôpital.

Les responsables de la santé aux Etats-Unis attribuent le pic à la réouverture des entreprises et aux rassemblements du week-end du Memorial Day fin mai. De nombreux États se préparent également à une possible augmentation du nombre de cas résultant de dizaines de milliers de personnes protestant pour mettre fin à l’injustice raciale et à la brutalité policière au cours des trois dernières semaines.

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 aux Etats-Unis a dépassé les 2,1 millions avec plus de 116 000 morts selon le Center pour la science et l’ingénierie des systèmes (CSSE) de l’université Johns Hopkins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here