Accueil ETATS-UNIE Les Etats-Unis arrêtent l’utilisation du vaccin Johnson & Johnson

Les Etats-Unis arrêtent l’utilisation du vaccin Johnson & Johnson

690
0
PARTAGER
Coronavirus: Johnson & Johnson, le nouveau vaccin recommandé par l’OMS

Les agences fédérales de la santé (FDA) ont appelé mardi à une suspension immédiate de l’utilisation du vaccin à dose unique de & Johnson contre le coronavirus après que six receveurs aux États-Unis aient développé une maladie rare impliquant des caillots sanguins environ deux semaines après la vaccination.

Les six bénéficiaires étaient des femmes âgées de 18 à 48 ans. Une femme est décédée et une deuxième femme du Nebraska a été hospitalisée dans un état critique.

Près de sept millions de personnes aux États-Unis ont reçu des injections de Johnson & Johnson jusqu’à présent, et environ neuf millions de doses supplémentaires ont été expédiées aux États-Unis, selon les données du Centres pour le Contrôle et la Prévention des maladies

 «Nous recommandons une pause dans l’utilisation de ce vaccin par prudence», a déclaré Dr Peter Marks, directeur du Center for Biologics Evaluation and Research de la Food and Drug Administration.

La grande majorité de l’approvisionnement en vaccins du pays provient de deux autres fabricants, Pfizer-BioNTech et Moderna, qui fournissent ensemble plus de 23 millions de doses par semaine de leurs vaccins à deux doses.  Aucun de ces vaccins n’a soulevé de problèmes de sécurité importants.

LIRE AUSSI Coronavirus: Johnson & Johnson, le nouveau vaccin recommandé par l’OMS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here