Accueil Economie Les écoles privées mauritaniennes en grève contre les impôts exorbitants

Les écoles privées mauritaniennes en grève contre les impôts exorbitants

124
0
PARTAGER
école prive mauritanie

Les écoles privées en Mauritanie ont entamé, lundi, une grève pour protester contre les taxes jugées exorbitantes imposées par le ministère de l’Economie et des Finances, a constaté APA au premier jour de la rentrée du second trimestre de l’année scolaire.

Selon des sources syndicales, ces taxes ont d’ores et déjà commencé à être appliquées partiellement et seront généralisées sur l’ensemble des établissements scolaires du secteur privé.

Ces sources ont affirmé que les taxes en question dépassent parfois le capital des écoles, avant d’exprimer leurs craintes de voir certains établissements fermés par la Direction des impôts dans les jours à venir.

Selon elles, aucun préavis n’a été adressé aux écoles concernées avant l’application effective des taxes qui s’est matérialisée par l’arrivée d’éléments de la police munis de cadenas pour les mettre en scellé dans certains départements de la capitale, Nouakchott.

Le secteur de l’enseignement privé en Mauritanie contribue significativement à l’allègement du chômage, avec plus de 8.000 employés parmi les nouveaux diplômés, les retraités et les diplômés chômeurs.

apanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here