Accueil MAURITANIE Leçons d’Amérique aux Mauritaniens

Leçons d’Amérique aux Mauritaniens

878
0
PARTAGER

La  vidéo de la mise à mort  de  George FLOYD a fait le tour du monde en quelques minutes.

Cette vidéo qui a révolté les consciences dans le monde entier n’est malheureusement pas la première dans son genre dans cette Amérique de plus en plus raciste. Cette soudaine révolte des consciences est due non seulement à la cruauté de l’acte mais aussi à la « condamnation pour homicide involontaire  » de l’auteur de l’acte et aucune charge contre les policiers témoins de la scène .

Dans le New York Times du 4 juin 2020 , Maurice Lester Hall ami de George FLYOD présent  lors de la mise à mort de l’afro américain est catégorique, son ami n’a pas résisté lors de son arrestation . « Je pouvais l’entendre implorer, s’il vous plait officier , à quoi ça sert ? »

Hall a raconté que jamais il n’oubliera ce jour. Et d’ajouter  « il pleurait pour que quelqu’un l’aide parcequ’il était était entrain de mourir »

De  Minneapolis à  Atlanta de Los Angeles  à Washington  les manifestations violentes ont éclaté suivies par un couvre feu dans une quarantaine de grande ville .

Devant l’ampleur le vent d’indignation qui a balayé le monde et les dégâts matériels dans les villes, le procureur a requalifié l’acte en meurtre et décidé d’arrêter les policiers présents pour complicité 

En 9 jours de mobilisation la justice s’est ressaisie .

A la même période le 28 Mai un jeune mauritanien tombait sous les balles d’un soldat de l’armée nationale.

L’indignation a gagné les formations politiques et les associations de la société civile. L’armée par son commandement a réagi en présentant un scénario  que la famille conteste.

Quelques jours plus tard, c’est une délégation envoyée par l’armée qui vint au village présenter les condoléances et proposer  une somme d’argent que la famille refusa .

Dans les deux cas il y’a mort de civil innocent.

Tandis qu’aux USA , la mobilisation de la communauté noire et des autres citoyens épris de justice a réussit à modifier la qualification de l’acte,?en Mauritanie, la communauté noire  pourtant majoritaire  continue à être vivre entre peur et naïveté. 

Après le génocide de 1989 , et l’occupation de la vallée par l’armée , les  humiliations et autres brimades des citoyens , on avait rêvé d’un sort meilleur avec l’avènement de la « démocratie».

Illusion , le parlement « élu » vote une loi d’amnistie qui soustrait des auteurs de pogroms de la justice .

Là encore par peur et naïveté, malgrè les déboires les opprimés  ont continué à espérer un changement .

Ce changement qui n’est pas encore  arrivé même si la méthode est devenue plus soft …

Il y’a eu Lamine MANGANE , il y’a eu  Abass DIALLO et plusieurs autres victimes à l’ombre …

Quand est ce que cela va s’arrêter ?   

Pourquoi nous autres ne pouvons nous pas envahir la rue pour nos droits inaliénables ?

Ne pouvons nous pas taire nos divergences pour changer la situation pour le plus grand bien de ce pays que nous aimons tous  ? 

NEMAHAIDARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here