Accueil MONDE Le président turc: “Macron est un problème pour la France”

Le président turc: “Macron est un problème pour la France”

360
0
PARTAGER
Le président turc:

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a émit ce vendredi, le vœu de voir la France « se débarrasser le plus tôt possible » du président Emmanuel Macron, sur fond de fortes tensions entre les deux pays au sujet de nombreux dossiers.

“Macron est un problème pour la France. Avec Macron, la France vit une période très dangereuse. j’espère que la France va se débarrasser du problème de Macron le plus têt possible“. Déclare le président turc.

« Sinon, ils (les Français) n’en finiront pas avec les Gilets jaunes, qui pourraient devenir des gilets rouges », a-t-il ajouté en référence au mouvement de protestation né fin 2018 en France.

Emmanuel macron n’a pas tardé à réagir. Dans le média en ligne Brut, il  a réclamé du “respect”. “Je ne suis jamais rentré dans la réponse ad hominem. Je crois dans le respect”, a dit le président français qui pense que  “L’invective entre dirigeants politiques n’est pas la bonne méthode“.

Pour rappel, les relations entre la Turquie et la France se sont progressivement dégradées depuis l’an dernier, en raison notamment de désaccords sur la Libye, la Syrie, la Méditerranée orientale et plus récemment le conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie dans le Haut-Karabakh.

Mais c’est en octobre, lorsque Recep Tayyip Erdogan a mis en cause la “santé mentale” d’Emmanuel Macron, l’accusant de mener une “campagne de haine” contre l’islam pour avoir défendu le droit de caricaturer le prophète Mahomet, et pour son discours contre le “séparatisme” islamiste en France que les tensions se sont exacerbées.

Et la publication en une par “Charlie Hebdo” d’un dessin montrant le président Erdogan en tee-shirt et sous-vêtements, en train de boire une bière et de soulever la jupe d’une femme portant le voile, découvrant ainsi ses fesses nues n’était pas pour arranger les choses.  Ankara avait réagi en annonçant l’adoption de mesures “judiciaires et diplomatiques” contre la France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here