Accueil MAURITANIE Le président Jean Marc Pelenc n’a pas tenté d’entrée en Mauritanie sans...

Le président Jean Marc Pelenc n’a pas tenté d’entrée en Mauritanie sans visa

1153
0
PARTAGER
jean marc pelenc president ira france en mauritanie

Est-il un crime d’être né « JUIF »  dans le monde? Apparemment, ce que le prophète Mohamed(PSL) tolérait à la Mecque, il y a plus de 1400 ans, n’est plus tolérable en Mauritanie en 2020 à cause de l’extrémisme de la religiosité qui fait des ravages. Il faudra le rappeler,  le prophète Mohamed avait son voisin Juif côte à côte, cela n’a jamais posé de problème, pourquoi  le simple fait d’être taxé « juif » pose problème  en Mauritanie?

J’ai lu avec consternation des allégations mensongères, comme dans les sales habitudes de cette « presse arabe maure», venant  du site Alwiam info, dont,  le site Adrar info, détenu par le doyen Ely Salem a eu la gentillesse à nous traduire en français.

De primo, nous constatons avec dégout que tout article traduit de l’arabe en français, après vérification, on se rend compte très vite que l’information ou les informations sont erronées. Les « journalistes » arabophones diffusent de fausses informations sans retenu comme  leur choix gras depuis plusieurs années, surtout, des informations à caractères racistes, haineuses , en violation  la déontologie journalistique.

Le site Alwiam info : « Vendredi matin, les autorités mauritaniennes ont expulsé Jean Marc Pelenc, l’un des propriétaires du journal Charlie Hebdo,en France,  qui a offensé le prophète Mohamed , que Dieu le bénisse et lui accorde la paix, après avoir tenté d’entrer, sans visa, sur le territoires mauritanien, depuis l’aéroport international d’Oum Tounsy. »

-Premier mensonge à souligner, le président IRA-France, Jean Marc Pelenc n’a jamais tenté d’entrée sur le sol Mauritanien sans visa, il est  bel et bien rentré sur le sol Mauritanien légalement. Un policier est parti l’intercepter dans le parking de l’aéroport pour lui demander de le suivre, ensuite, séquestré pendant plusieurs heures dans un bureau avant d’être expulsé malgré son visa dans son passeport  vers la France sans explication.

A propos du journal Charlie Hebdo : « Le directeur de la rédaction, Laurent Sourisseau, plus connu sous le pseudonyme Riss a cédé des actions à trois journalistes de son équipe contre une somme symbolique de quelques centimes d’euros. Le nouveau trio d’actionnaires est composé du journaliste Yann Diener (Psychananlyse), du journaliste économique Gilles Raveaud – surnommé Jacques littauer – dans les colonnes de Charlie et du dessinateur Pierrick Juin. »

D’où nous sort le site Alwiam info ses informations fausses que le président Jean Marc Pelenc détiendrait 15%  d’actions du journal satirique Charlie Hebdo ?  D’autant plus, ce sont des informations accessibles à tous. Ceci n’est rien d’autre qu’une veille stratégie malsaine de ladite « presse » arabe, qui  jette en pâture leur proie à la vindicte  populiste islamiste extrémiste qui diffuse de la haine publiquement sans crainte. Pourquoi la loi contre l’extrémisme n’est pas appliquée sur ces exhibitionnistes de l’extrême ?   

Ces fausses informations ont été commandées illico-presto pour  diffamer le député Biram Dah Abeid, son épouse Leilla Ahmed, le président IRA-France Jean Marc Pelenc, le vice-président IRA-France, M. Moussa Soumaré et un  Flamiste Ibrahima Diallo. Tout ça, avec une bonne dose d’anti-juif. Nous exprimons toute notre solidarité avec le président Jean Marc Pelenc et l’ONG IRA-France Mauritanie.

Lire l’article traduit sur ce lien : https://adrar-info.net/?p=59742

Diko Hanoune

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here