Accueil ETATS-UNIE Le Mexique a réduit le flux des clandestins vers les Etats Unis

Le Mexique a réduit le flux des clandestins vers les Etats Unis

204
0
PARTAGER
mexique

Le Mexique a réduit le flux des immigrants clandestins vers les Etats Unis.

« C’est un succès ! » s’est réjoui, vendredi 6 septembre, le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, face à la réduction de 56 % des flux de clandestins vers les Etats-Unis.

Ce jour-là s’achevait la seconde échéance de quarante-cinq jours fixée par l’accord signé, début juin avec Washington, qui a permis au Mexique d’échapper à des taxes douanières que le président américain, Donald Trump, menaçait d’imposer. Mais Manuel Lopez a dû infléchir sa politique migratoire humaniste au profit d’une stratégie plus répressive, déclenchant une levée de boucliers des organisations de défense des migrants.

Pour relever le défi, le gouvernement mexicain a déployé plus de 25 000 membres de sa nouvelle garde nationale, composée en majorité de militaires, dans le nord et dans le sud du pays.

Les contrôles migratoires se sont multipliés sur les principaux axes routiers. Sans parler des inspections dans les bus et les hôtels qui accueillent les clandestins, dont l’afflux battait des records (596 628 migrants) depuis six mois.

Le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard, qui se rendra mardi à Washington pour des entretiens avec des responsables de l’administration Trump, a déclaré à la presse que le déploiement par son gouvernement de milliers de soldats de la garde nationale avait réduit de 56% les flux migratoires dans le Nord, selon les propres données du gouvernement américain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here