Accueil MAURITANIE Le Maroc jette la Mauritanie dans les bras de l’Algérie

Le Maroc jette la Mauritanie dans les bras de l’Algérie

1952
1
PARTAGER
maroc mauritanie

Les nouvelles ne sont guère réconfortantes pour le Maroc. Les autorités mauritaniennes cherchent à doper les relations commerciales avec l’Algérie.

Selon le site Essirage, le ministre de l’Equipement et des Transports, Mahamadou Ahmedou Amhemid, a reçu vendredi dans son bureau à Nouakchott l’ambassadeur algérien Noureddine Khendoudi. Au menu : les perspectives de financement du point de passage frontalier entre les deux pays dans le but de « renforcer les échanges commerciaux, la circulation des personnes et de renforcer la coopération en matière de sécurité ».

Selon la même source, le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, dans une lettre adressée le 31 octobre à son homologue algérien Abdelkader Ben Saleh, à l’occasion du 65e anniversaire de la révolution du 1er novembre, a exprimé son désir de renforcer la coopération entre les deux pays.

D’autre part, d’après un rapport récent de l’Office statistique mauritanien a montré que l’Algérie est le premier fournisseur commercial de la Mauritanie en Afrique au deuxième trimestre de 2019. La part de l’Afrique dans les échanges est évaluée à 9,2 % au deuxième trimestre 2019. Les échanges se font principalement avec l’Algérie (19,0 %), le Royaume du Maroc (16,2 %), la Côte d‘Ivoire (15,9%) et le Togo (10,8 %).

Selon Sahara Media, la Mauritanie a reçu des dizaines de tonnes d’oignons en provenance de l’Algérie. « Une caravane transportant des dizaines de tonnes d’oignons a quitté l’Algérie ce vendredi à destination de la Mauritanie dans le cadre de l’exportation de produits agricoles algériens vers les marchés mauritaniens », rapporte l’agence mauritanienne.

Sahara Media précise que « le départ de cette caravane a été donné depuis la gare routière de la wilaya algérienne de Teyarett, coïncidant ainsi avec la commémoration du 65ème anniversaire du début de la révolution algérienne ».

« Cette caravane est la deuxième, la première ayant quitté l’Algérie depuis déjà quelques jours avec un total de 45 tonnes d’oignons rouges », conclue-t-elle.

moroccomail

1 COMMENTAIRE

  1. Selon l’auteur de ce papier ” Morrocomail ” au titre bien vulgaire, les exportations de l’Algérie vers la Mauritanie, c’est tout juste des oignons. Mais oui mais oui…Entre parenthèses c’est mieux que d’exporter des putes aux quatre coins du monde. Je rappelle que aux yeux du monde entier ” marocaine” ce n’est pas une nationalité, c’est une euh… profession.
    Au fait, pourquoi le maroc n’exporte t’il pas d’électro-ménager blanc ( frigos, machines à laver, climatiseurs…) et noir ( téléviseurs de dernière génération, décodeurs…) des smartphones, des engins agricoles lourds en Mauritanie contrairement à l’Algérie ?
    Réponse: c’est parce qu’il n’en fabrique pas. Il n’existe pas de production marocaine en électroménager -électronique alors qu’en Algérie ce secteur est saturé. Les Tunisiens viennent s’approvisionner massivement chez nous en marchandises agricoles et manufacturées de toutes sortes à raison de 1,7 millions d’acheteurs dits ” touristes cette année.
    Mais pour les marocains, c’est tintin, ils voudraient bien mais ils peuvent point; fini de piller notre industrie nationale et d’alimenter tous leurs supermarchés de l’Oriental depuis la fermeture de la frontière terrestre. Voilà pourquoi ils mendient sans arrêt et sans vergogne, du roi au mendiant, l’ouverture de la frontière avec la vache à lait Algérie tout en la poignardant dans le dos à la moindre occasion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here