Accueil ETATS-UNIE Le coronavirus continue de faire de ravage dans le monde

Le coronavirus continue de faire de ravage dans le monde

796
0
PARTAGER
coronavirus dans le monde

Les jours passent et les chiffres donnent chaque fois plus le vertige : depuis son apparition, en décembre, dans la région de Wuhan, en Chine, la pandémie causée par le coronavirus a désormais tué plus de 43 000 personnes, selon un comptage de l’Agence France-Presse (AFP) datant du mercredi 1er avril.

Le continent européen compte chaque jour un peu plus ses morts, qui sont désormais plus de 31 000, soit trois quarts des décès dans le monde, ainsi que la moitié des contaminations provoquées par la pandémie.

« Deux semaines très difficiles » s’annoncent aux Etats-Unis

Les derniers chiffres publiés mercredi par l’université Johns Hopkins, dont les bilans font autorité, montrent que les cas explosent : au moins 4 081 morts, dont 865 entre lundi et mardi et près de 2 000 de plus que depuis samedi. Les Etats-Unis recensent également un nombre inédit de contaminations, avec plus de 189 600.

L’Arabie saoudite, elle, se projette déjà au mois de juillet, date du hadj, le grand pèlerinage annuel qui a, par exemple, attiré 2,5 millions de fidèles en 2019. Sans dire explicitement s’il comptait l’annuler, le royaume a appelé les musulmans du monde entier à suspendre pour le moment leurs préparatifs de voyage.

La Chine a annoncé, après quatre jours successifs de déclin, une hausse des nouveaux cas avec 48, tous importés, pour un bilan total qui passerait à 3 312 décès et 81 554 cas. Mais ce chiffre officiel est contesté.

L’Iran continue d’accumuler les morts, avec 138 nouveaux annoncés mercredi. Le bilan définitif atteint désormais plus de 3 000 morts et 47 000 cas confirmés.

La Corée du Sud a fait état de 125 contaminations de coronavirus supplémentaires pour un total de 9 786 cas. Le Japon a quant à lui dépassé le seuil de 2 000 cas.

Lire Aussi: Une immunologiste prévient qu’une vidéo virale « alarmiste » sur la COVID-19 circule

Le monde avec l’AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here