Accueil MONDE Lancement du forum économique guinéen à Bruxelles : Kassory Fofana à l’assaut...

Lancement du forum économique guinéen à Bruxelles : Kassory Fofana à l’assaut des bailleurs de fonds européens

196
0
PARTAGER

Le premier ministre guinéen Kassory Fofana vient de procéder au lancement à Bruxelles du Forum économique guinéen. Alors qu’en Guinée les citoyens sont confrontés à une hausse drastique du prix du carburant à hauteur de 25 %. C’est-à-dire que le litre d’essence qui était à 8000 est passé à 10.000 GNF.

Depuis la prise de fonction de Alpha Condé il y a de cela 7 ans et malgré toutes les rencontres à caractère économique initiées ça et là par le gouvernement, la Guinée peine à entamer son processus de décollage économique et cela pourquoi et pour cela il faut se poser un certain nombre de questions dont voici quelques-unes.

En quoi un forum économique d’un pays africain comme la Guinée, avec toute son histoire anti-impérialiste, qui se tient à l’étranger en l’occurrence dans un pays européen peut-il être économique à savoir la Belgique ?

Pourquoi le choix de Bruxelles si l’on sait que dans ce même pays il y a à peine un mois de cela qu’une officielle guinéenne en la personne de Mariama Camara connue le nom de Mariama Soguipa est incarcérée à vingt (20) mois de prison pour cause de corruption ?

Les différents Forums économiques initiés par le gouvernement guinéen tant à l’intérieur qu’à l’extérieur ont apporté quoi comme perspectives de développement pour un réel décollage économique de ce pays qui a connu des scandales financiers sans précédent ces dernières années encore plus depuis l’arrivée au pouvoir de manière calamiteuse de l’enseignant Alpha Condé ?

Qu’en est-il aussi et surtout des 700 millions de dollars de Rio Tinto, des 40 milliards de dollars des fonds chinois, des 500 millions d’euros de la multinationale française BOLLORE Africa Logistics pour l’acquisition sans appel d’offres du port autonome de Conakry, si ce n’était pas de la poudre aux yeux toutes ces faramineuses sommes n’auraient-elles pas suffi à permettre à la Guinée d’entamer une bonne fois pour toutes son processus de décollage économique et placer le pays parmi les pays émergents en Afrique, si l’on sait qu’en terme de ressources humaines ainsi que minières et minéralières le pays en a suffisamment ?

En voici quelques interrogations auxquelles devraient répondre monsieur Kassory Fofana avec lui le régime socialiste de Conakry.

Ce forum économique  qui se tient à Bruxelles pendant que l’épineuse question de l’insalubrité n’est pas résolue en Guinée pendant que l’épineuse question du contentieux électoral n’a pas vu son épilogue.

Pour booster l’économie de la Guinée le déplacement à l’étranger pour organiser des forums n’a pas de pertinence. 

Qu’est-ce qui empêcherait au gouvernement de Monsieur Alpha Condé d’assurer  l’avènement d’un État de droit respectueux des droits fondamentaux sans lesquels c’est une utopie que d’espérer mettre les guinéens autour de l’essentiel,  garantir leur sécurité ainsi que leurs biens, pour ainsi créer un environnement propice à l’investissement privé étranger.

Voilà à mon sens comment poser les jalons d’un décollage économique fulgurant.

La meilleure vente de la destination Guinée se fait par la meilleure image que donnera le pays de l’Intérieur d’abord sur le plan social ensuite attirer l’extérieur.

Nous avons étudié beaucoup de réalités sociologiques des pays africains tels que la Guinée et nous ne sommes rendus compte d’une évidence sur la mentalité de la conscience collective du Guinéen.  Du genre personne ne viendra construire la Guinée à la place du Guinéen. Ce qui est acceptable. Mais aussi discutable. Les grandes nations sont Melting-Pot. Elles ont été bâti par des communautés étrangères les États-Unis et la plupart des pays d’Europe comme des pays d’Asie  en sont des exemples palpables car ces nations ont été bâties par des communautés venues différents horizons géographiques.

 

Qu’on ne s’y trompe pas aller à l’étranger organiser des forums, rester en Guinée organiser des forums, alors que la sécurité des citoyens et de leurs biens n’est pas assurée est une énorme perte de temps, une réelle perte de temps on a pas besoin de tambour ni trompette pour vendre la destination Guinée. On a juste besoin d’un bon cadre de vie pour cela. C’est tout.

Ibrahima Diallo

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here