Accueil MONDE La situation de l’épidémie de Coronavirus dans le monde

La situation de l’épidémie de Coronavirus dans le monde

769
0
PARTAGER
coronavirus dans le monde

Face à la pandémie de Coronavirus qui a déjà provoqué la mort de 6000 personnes à travers le monde, les pays prennent des mesures plus ou moins drastiques.

En Allemagne, la fermeture des frontières

Les autorités allemandes ont décidé de fermer à partir de lundi les frontières du pays avec la France, la Suisse et l’Autriche, sauf pour le transport de marchandises et les travailleurs transfrontaliers. Les écoles, universités et crèches fermeront à partir de lundi.

L’Espagne en état d’alerte

Le pays est le deuxième plus touché d’Europe avec près de 8000 cas et 288 personnes décédées. Le gouvernement madrilène a annoncé une quarantaine quasi totale et un état d’alerte pour 15 jours. Les 46 millions d’habitants n’ont le droit de sortir de chez eux que pour aller travailler, à la pharmacie, se faire soigner ou acheter à manger. 

Le Royaume-Uni abandonne l’immunité collective

Le gouvernement avait d’abord adopté la stratégie très controversée de l’immunité collective, se refusant notamment d’interdire les rassemblements. Selon les médias britanniques, le pays s’apprête à revoir son approche au moment où le nombre de décès a doublé dans le pays, avec désormais 21 morts et 1140 cas avérés. 

Italie, record de morts en 24 heures

Le pays le plus touché d’Europe a enregistré 368 décès en 24 heures, alors que le menant le bilan total à plus de 1800 morts pour 2.335 individus guéris. Alors que les Italiens sont confinés jusqu’au 3 avril pour limiter la propagation, les hôpitaux s’inquiètent du manque de place dans les services de réanimation.

La France, accélération de nouveaux cas

La France compte désormais 5423 cas de contamination après une accélération ce week-end. Le stade 3 de l’épidémie a été déclenché. Le gouvernement a fermé de tous les lieux publics non indispensables et les tribunaux sauf pour les contentieux essentiels.

La Belgique vers un gouvernement spécialement dédié au coronavirus

La Belgique a fermé ses discothèques, cafés et restaurants mais ses magasins, hors alimentation et pharmacie restent ouvertes hors week-end. Dans les écoles, les cours sont suspendus mais les enfants qui ne peuvent pas être gardés par les parents ou grands parents seront accueillis. Les crèches restent ouvertes.

Sur le plan politique, un accord a été trouvé pour suspendre la constitution d’un nouveau gouvernement et accorder à la Première ministre Sophie Wilmès des “pouvoirs spéciaux” jusqu’à la fin de l’été, exclusivement consacrés à lutter contre le coronavirus, notamment avec des mesures sanitaires et budgétaires.

En Autriche, fermeture des liaisons aériennes au sein de l’Europe

En Autriche la population doit renoncer à ses déplacements sauf pour travailler, se ravitailler ou porter assistance à autrui. Le pays, pourtant membre de l’espace Schengen, a suspendu ses liaisons ferroviaires et quasiment fermé sa frontière terrestre avec l’Italie. Les liaisons aériennes avec l’Italie, la France, l’Espagne et la Suisse sont suspendues. 

En Chine, le nombre de nouveaux cas en baisse

Les personnes arrivant depuis l’étranger dans la capitale chinoise seront placées dans des centres de quarantaine à compter de lundi. Le nombre de nouveaux cas de coronavirus enregistrés continue de diminuer dans le pays d’origine du virus pour se stabiliser autour des 88 000 personnes. 

Aux États-Unis, le chaos dans les aéroports

En état d’urgence depuis vendredi, les États-Unis ont étendu l’interdiction de 30 jours d’entrée des voyageurs en provenance d’Europe au Royaume-Uni et à l’Irlande. Les nouveaux contrôles pour les Américains rentrant d’Europe créaient le chaos dans les aéroports américains avec des files d’attente très denses ne respectant pas les règles de “distanciation sociale”. 

En Russie, aucun mort déclaré

La Russie a fermé aux étrangers sa frontière terrestre avec la Pologne et la Norvège et a interdit les rassemblements de plus de 5000 personnes à  Moscou. Pour l’instant le pays qui dénombre 59 cas avérés n’a déclaré aucun décès du virus. 

En Iran, des congés du nouvel an à la maison

Le gouvernement iranien a annoncé dimanche 113 décès supplémentaires, portant  à 724 morts le bilan officiel de l’épidémie en Iran, un des pays les plus touchés au monde. Les autorités demandent à la population de ne pas voyager à l’approche des congés du Nouvel An qui commencent le 20 mars. Il est interdit aux hôtels de recevoir des voyageurs.

Ailleurs dans le monde … 

De nombreux pays ont fermé leurs frontières à certains pays européens, notamment le Honduras, le Guatemala et la Nouvelle-Zélande l’Ukraine, et le Maroc.

Les Emirats, l’Arabie saoudite, le Koweït, le Qatar, Bahreïn et Oman ont pris des mesures drastiques pour prévenir la propagation de l’épidémie de Covid-19, limitant voire interdisant le trafic aérien commercial et les rassemblements. Les salutations doivent être réalisées à distance et les prières à domicile. Les chicha entre amis dans les cafés sont proscites. 

En Afrique du Sud, les frontières sont désormais fermées pour tous les citoyens des pays les plus touchés par la pandémie, alors que le nombre de cas sur le territoire a doublé depuis vendredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here