Accueil ETATS-UNIE La Russie dénonce une «agression» contre la Syrie

La Russie dénonce une «agression» contre la Syrie

22
0
PARTAGER
l'attaque américaine cotre la syrie

Vladimir Poutine fustige les frappes menées pendant la nuit par les forces américaines, anglaises et françaises. Les autorités russes essaient surtout de minimiser l’événement

Vladimir Poutine a dénoncé ce samedi les frappes occidentales sur le régime de son allié, Bachar al-Assad, les militaires russes se félicitant, eux, de l’efficacité de la défense antiaérienne syrienne qu’ils ont grandement contribué à former. «La Russie dénonce avec la plus grande fermeté l’attaque sur la Syrie, où des militaires russes aident le gouvernement légitime à lutter contre le terrorisme», a déclaré le président russe dans un communiqué diffusé par le Kremlin.

Un «acte d’agression»

Les frappes occidentales, menées «sans l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU, en violation de la Charte des Nations unies, des normes et principes du droit international», constituent «un acte d’agression à l’encontre d’un Etat souverain», a estimé M. Poutine qui a appelé à une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU.

Selon l’armée russe, aucune victime civile ou militaire syrienne n’est à déplorer après les frappes menées par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne en riposte à une attaque chimique présumée le 7 avril dans la ville alors rebelle de Douma, imputée au régime de Damas.

Au réveil, Donald Trump a pour sa part estimé que l’opération se concluait par un «mission accomplie».

Des missiles interceptés?

Au cours d’une conférence de presse samedi à Moscou, le général russe Sergueï Roudskoï a affirmé que la défense antiaérienne syrienne avait réussi à intercepter 71 des 103 missiles de croisière tirés par les Occidentaux et estimé que les dégâts étaient minimes, des bâtiments touchés étant inutilisés.

«Cela témoigne de la grande efficacité de ces systèmes (antiaériens de conception soviétique) et de l’excellente formation du personnel militaire syrien, entraîné par nos spécialistes», a estimé Sergueï Roudskoï, en promettant de continuer à améliorer la défense syrienne, éventuellement avec des systèmes modernes russes S-300.

le temps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here