Accueil MAURITANIE Idrissa seck à saint louis, contre les accords de pêche avec la...

Idrissa seck à saint louis, contre les accords de pêche avec la mauritanie

10
0
PARTAGER
Le président du parti Rewmi, l’ancien Premier ministre Idrissa Seck a rendu visite ce week-end aux populations de la Langue de Barbarie, Guet-Ndar et d’autres quartiers de Saint-Louis touchées par l’érosion côtière, pour leur faire part de sa “solidarité”.
Dans la capitale nord du Sénégal, M. Seck a visité samedi Goxou MBathie, Santhiaba, des quartiers où l’érosion côtière et l’avancée de la mer ont détruit plusieurs maisons.
Il s’est également rendu dans la commune de Gandiol, accompagné du numéro deux de son parti, le député Dethié Fall, et de plusieurs autres responsables et membres de Rewmi.
“Je suis venu à Saint-Louis, pour constater l’état d’avancement des travaux de la digue de protection au niveau de la Langue de Barbarie”, que l’Etat sénégalais et la France se sont engagés à reconstruire pour arrêter l’érosion côtière, a expliqué le chef du parti Rewmi.
Idrissa Seck dit aussi être venu soutenir les pêcheurs de Saint-Louis, confrontés à des difficultés liées à la fin des accords de pêche entre le Sénégal et la Mauritanie.
M. Seck s’est dit en désaccord avec l’accord soumis aux pêcheurs par les autorités mauritaniennes, leur imposant de débarquer leurs produits en terre mauritanienne, ce qui “n’est pas conforme” aux intérêts des pécheurs, encore moins aux intérêts de l’économie sénégalaise, selon lui.
Selon lui, l’Etat sénégalais, dans cette situation, “a le devoir de protéger et défendre les intérêts de ses citoyens, pour que les pêcheurs vivent et travaillent tranquillement, débarquent librement leurs prises au niveau des quais de pêche de Saint-Louis et non en Mauritanie”.
BD/SBS/BK/APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here