Accueil ETATS-UNIE Hommage à Souleymane Ngaidè alias Bakary par Malaw Mbow

Hommage à Souleymane Ngaidè alias Bakary par Malaw Mbow

567
0
PARTAGER
bakary ngaide

Hommage à Souleymane Ngaidè alias Bakary

Oui il était là et il est parti car comme le dit le coran, je cite « Tout celui qui a gouté à la vie finira par mourir un jour ». Fin de citation.

La vie de Souleymane Ngaide alias Bakary aura marqué les esprits à tout point de vue. Son esprit chevaleresque faisait de lui un homme d’une dimension exceptionnelle.

En compagnie de sa famille et de ses amis il était un homme jovial toujours débordant d’enthousiasme. Un homme de coeur et d’une grande authenticité, modeste et humble. Il était véridique et avait le sens du discours.

Bakary Ngaide a su donner vie à ses rêves par l’engagement. Il a bâti une harmonie dans une société qui en avait besoin. Il a fait de Pulaar Speaking Section Cincinnati une puissance, une puissance au service de sa communauté.

Bakary était un exemple, un exemple de résistance face aux défis, un exemple de dignité, un exemple de clairvoyance face à l’intolérance, un exemple de liberté. Un exemple de lucidité face aux dérives de l’oeuvre humaine, un exemple de pardon. Un exemple d’intelligence face aux épreuves et en fin un exemple de courage face à la mort. 

Nous avons cheminé ensemble jusqu’a son dernier souffle au dimanche 28 juillet 2019.

J’ai perdu un ami, un confident, un compagnon.
Oui j’ai perdu un homme respecté et respectueux qui savait donner à l’amitié sa véritable valeur. Elégant, élancé, il était toujours souriant.

Dieu n’a pas de père ni de mère encore moins des enfants mais il a des amis et il m’a pris mon ami. 

Tous ces mots ne sont que le reflet de l’homme mais aussi la somme de ce qu’il se faisait dans ce bas-monde qu’il vient de quitter.
Je ne cesserai à la fois de pleurer et de prier pour lui à tout instant pour le repos de son âme.

Adieu mon ami non j’allais dire à bientôt.
Qu’Allah t’accueille en son vaste paradis. amen

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here