Accueil MONDE Guinée: Elections communales et communautaires, le chef de file de l’opposition hausse...

Guinée: Elections communales et communautaires, le chef de file de l’opposition hausse le ton

77
0
PARTAGER

En marge de sa tournée nationale à la rencontre des structures de son parti pour le cadre des communales et communautaires du 4 février prochain, le président de l’UFDG, et chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, s’est rendu ce vendredi matin à Fria.

Reçu par un accueil chaleureux, un bain de foule comme à l’accoutumée, le patron de la première force politique de Guinée s’est adressé d’un ton jovial à ses militants et sympathisants en ces termes : « Je vous remercie populations de Fria pour cet accueil. Il a toujours été ainsi à chaque fois qu’il s’agit de l’UFDG dans cette cité », s’est réjouit l’adversaire le plus coriace du locataire de Sékoutoureya.

L’ancien premier ministre guinéen est revenu sur le dossier de Russal ex Friguia Kimbo et ” le calvaire que les populations ont traversé depuis 2012 jusqu’à nos jours au point que beaucoup d’habitants de la ville avaient déserté la cité, pour aller à Conakry ou ailleurs, ce n’est que la conséquence de la mauvaise décision de Alpha Condé”, a fustigé l’opposant.

Pour le leader politique, la continuité de l’exploitation de l’usine d’alumine commandait qu’elle soit cédée à une compagnie capable de la gérer, parce que « l’État ne pouvait pas la gérer, et mieux, si les premiers partenaires à la tête desquels Pechiney avait décidé de revendre ses actions qui s’elevaient à hauteur de 50 pour cent au franc symbolique, c’est que l’usine avait besoin de beaucoup d’investissements financiers que l’État ne pouvait pas honorer », a-t-il ajouté.

Pour rappel les campagnes électorales pour les communales et communautaires ayant débuté le 19 janvier 2018 prennent fin demain 3 février à mi-nuit dans toute l’étendue du territoire. Alors que ce scrutin devrait avoir lieu depuis 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here