Accueil Economie Gisement Grand Tortue Ahmeyim : Mauritanie et Sénégal en passe de devenir...

Gisement Grand Tortue Ahmeyim : Mauritanie et Sénégal en passe de devenir les grandes puissances gazières à l’échelle régionale

168
0
PARTAGER

La phase d’exploitation commune de l’immense champ gazier baptisé GTA, Grand Tortue Ahmeyim confiée à British Petroleum (BP) situé dans les eaux sénégalo-mauritaniennes est désormais finalisée.

British Petroleum (BP) et ses partenaires ont annoncé que la décision finale d’investissement (Final Investment Decision – FID) pour la première phase du développement transfrontalier innovant Grand Tortue Ahmeyim a été adoptée.

Dakar et Nouakchott ont en effet finalisé le 21 décembre les derniers documents qui marquent le véritable démarrage du projet à savoir, l’autorisation d’exploitation, les textes relatifs à la fiscalité des sociétés impliquées dans le projet et les accords de financement des compagnies nationales, sénégalaise et mauritanienne.

La production commencera à sortir des tuyaux dès 2022. En attendant, il faudra investir jusqu’à dix milliards de dollars, dont une partie pour créer une unité de liquéfaction du gaz.

Le projet Grand Tortue Ahmeyim produira du gaz provenant d’un système sous-marin en eaux profondes et d’une unité flottante de production, de stockage et de déchargement mi-profonde, qui traitera le gaz et en éliminera les composants lourds en hydrocarbure. Le gaz sera ensuite transféré vers une installation flottante de gaz naturel liquéfié (FLNG – Floating liquefied natural gas) dans un centre innovant sur le littoral, à la frontière maritime entre la Mauritanie et le Sénégal.

L’installation FLNG est conçue pour fournir environ 2,5 millions de tonnes de GNL par an, en moyenne. Le total des ressources en gaz dans le champ est estimé à 15 trillions de pieds cubes. Ce projet, le premier d’envergure dans le secteur du gaz à atteindre le stade de DFI (FID – Final Investment Déclaration) dans le bassin), devrait fournir du GNL destiné à l’exportation mondiale et à l’usage domestique des deux pays bénéficiares.

Les deux pays qui vont s’en partager les fruits vont donc accéder au rang de puissances gazières à l’échelle de l’Afrique.

A noter par ailleurs, que ce champ hors norme à plus de 2 700 mètres de profondeur. GTA recèle 450 milliards de m3 de gaz, soit l’équivalent de 15% de la richesse gazière d’un pays comme le Nigeria.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here