Accueil MONDE Ghazouani absent de la cérémonie de prière des soldats tués au Niger

Ghazouani absent de la cérémonie de prière des soldats tués au Niger

717
0
PARTAGER
soldats tués au niger

Quatre chefs d’Etat des pays du G5 Sahel se sont inclinés dimanche à Niamey sur les tombes des 71 soldats nigériens morts dans l’attaque d’Inates, en prélude un sommet extraordinaire au Niger.

“Nous sommes venus présenter nos condoléances au peuple nigérien” et encourager” l’armée du Niger, a déclaré le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, dont le pays assure la présidence tournante du G5 Sahel, à l’issue d’une courte cérémonie d’une dizaine de minutes et d’une prière.

M. Kaboré, ses homologues nigérien Mahamadou Issoufou, malien Ibrahim Boubakar Keïta et tchadien Idriss Deby Itno se sont brièvement recueillis devant les deux rangées de tombes alignées sur une plusieurs dizaines de mètres, fraîchement recouvertes de monticules de terre ocre, dans “le carré des martyrs” de la base aérienne 101 de l’armée nigérienne à Niamey.

Les chefs d’Etat du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad) ont annoncé la tenue d’un sommet extraordinaire pour “se concerter” après cette attaque sanglante, la plus meurtrière de l’histoire de ce pays sahélien pauvre, qui a été revendiquée par les Djihadistes du groupe Etat islamique.

Le Niger a décrété un deuil national de trois jours, de vendredi à dimanche.

Seul le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani n’était pas présent à la cérémonie, mais il est attendu pour le sommet, initialement prévu à Ouagadougou, mais délocalisé à Niamey, en signe de solidarité après la tragédie d’Inates.

Malgré la présence des forces françaises (Barkhane, 4.500 soldats), régionales (G5 Sahel), de l’ONU (Minusma au Mali), ainsi que de forces américaines, le Sahel fait l’objet d’attaques Djihadistes de plus en plus fréquentes.

atlantico

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here