Accueil MONDE Gambie: Après les arrestations, la situation est confuse

Gambie: Après les arrestations, la situation est confuse

251
0
PARTAGER
gambie arrestations

De nombreux manifestants réclamant le départ du président Adama Barrow ont été arrêtés dimanche à Banjul, la capitale de la Gambie.

Les arrestations sont survenues à la suite de heurts avec la police qui a dispersés les manifestants à coups de grenades lacrymogènes.

Les manifestants ont répondu à l’appel du mouvement “Three Years Jotna” (Il est déjà trois ans), dont le président Abdu Njie aurait été arrêté par la police, selon un tweet de Fatu Network.

L’ancienne attachée de presse à la présidence sous le président Jammeh a aussi révélé dans un autre tweet que “peu de temps après avoir confirmé au Fatu Network que sa radio avait été fermée, la police a intercepté Gibbi S. Jallow, le directeur de la station de radio King FM”.

Selon les observateurs l’ancien président Yaya Jammeh est derriere ces manifestations en créant un chaos dans ce petit pays, la Gambie, pour revenir au pouvoir.

Le président Adama Barrow a été élu en décembre 2016 pour un mandat de cinq comme prévu par la constitution, mais il avait promis durant la campagne électorale de remettre le pouvoir après trois ans de transition.

Le 16 décembre dernier le mouvement “Three years Jotna” avait organisé sa première manifestation à Banjul pour exiger la démission de l’actuel chef de l’Etat.

avec BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here