Accueil MAURITANIE G5 sahel: la Mauritanie prend les rênes de la force conjointe

G5 sahel: la Mauritanie prend les rênes de la force conjointe

68
0
PARTAGER

La Mauritanie reprend en main la sécurité sahélienne, avec en tête de la force du G5, le Général Hanena ould Sidi.

En effet, le général d’Etat-major adjoint  général de l’armée mauritanienne, a pris les rênes de la force  conjointe régionale en remplacement du général malien, Didier Dacko qui a perdu toute crédibilité au sein de cette organisation après l’attaque du 29 juin passé qui a détruit le poste de commandement du G5 de Sévaré dans le centre du Mali

Le général sera secondait par un tchadien, le général, oumar Bikimo qui lui aussi  le burkinabé, le colonel-major, Yaya séré.

Cette nomination indique en effet,  la lutte souterraine pour le leadership de cette « task force » créée par cinq pays sahéliens, la Mauritanie, le Mali, le Tchad et le Burkina-Faso en collaboration de la France, pour pacifier l’immense du sahel en proie à divers trafics armes et Hommes, mais aussi, zone névralgique de groupes terroristes qui ne cessent de déstabiliser la sous-région.

A souligner par ailleurs, que cette nomination positionne le pays de Ould Abdoul Aziz à l’avant-garde au G5 Sahel, afin de pouvoir mettre en avant son savoir-faire en matière de lutte contre le terrorisme. Cela confirme en effet, la détermination du Rais mauritanien à vouloir combattre avec toutes les armes  possibles l’extrémisme et le terrorisme.

La Mauritanie disposait déjà de deux postes de direction au Pc (poste de commandement de la force conjointe du G5 sahel) de Savaré : entrainements et opérations et l’action civilo-militaire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here