Accueil MONDE Formation immonde d’enfants sahraouis à des fins terroristes

Formation immonde d’enfants sahraouis à des fins terroristes

655
1
PARTAGER
Formation immonde d’enfants sahraouis à des fins terroristes

Le voile vient d’être levé sur ce secret de polichinelle jalousement gardé par les dirigeants polisariens et leurs maîtres algériens à savoir celui de l’embrigadement d’enfants sahraouis marocains des camps de la mort de Tindouf afin d’être exploités comme soldats à la solde des milices terropolisariennes et surtout comme appoint en effectif aux divers groupes terroristes, proches des responsables d’Alger, pullulant la zone Sahélo-Saharienne.

Il est affirmé, selon de sources sûres, que plus de 80 jeunes enfants sahraouis marocains de ces camps de séquestrés sis à Tindouf ont été acheminés par la force loin de leurs camps de concentration tindoufiens, dans des camions militaires sans la aucune sécurité et sous une forte chaleur tel du bétail, vers des zones militarisées et fortement minées de surcroît.

Ces gamins, encore bambins, devraient servir de « chair à déminage » en raison de leur mission à savoir celle consistant à déminer des secteurs emplis de dispositifs d’explosifs placés comme par hasard par l’armée algérienne et le polisario.

A peine arrivés dans des camps sous contrôle de l’armée algérienne, ces gamins sont confrontés à toutes sortes de dangers, passant entre mines, bombes à fragmentation et armes dangereuses, en plus du contact direct avec des soldats, dans une scène qui viole toutes les significations de l’enfance et de l’innocence mais aussi les conventions internationales de protection des enfants.

De plus, de nombreuses informations font état de l’étendue de l’exploitation militaire d’enfants des camps des séquestrés sahraouis marocains de Tindouf orchestrée par les militaires algériens et ses affidés polisariens.

Il ne fait aucun doute que ces enfants sahraouis marocains des camps de la mort de Tindouf, encore à la fleur de l’âge, serviront à renforcer les rangs des groupes terroristes, à la solde des militaires algériens, dans la zone Sahélo-Saharienne au moment même où les peuples de cette profondeur stratégique de l’Algérie que sont le Mali ainsi que de nombreux autres pays africains remettent en question les velléités du régime algérien dans cette région de l’Afrique.

Farid Mnebhi.

1 COMMENTAIRE

  1. N’enlevez pas le commentaire
    Le Makhzen marocain est crédité d’aucune crédibilité à travers le monde. Il a fait du mensonge son crédo et de la falsification des réalités, y compris chez lui, une constante. Tous ce que vous dites ne sont que des bobards de gamins qu’aujourd’hui même vos alliés rejettent. Apparemment il ne vous reste que quelques pays connus pour leur allégeance, comme le Makhzen à la France, qui croient d’ailleurs avec un œil fermé, à vos élucubrations.
    Celui qui bafoue les droits de l’homme c’est votre Makhzen, le Maroc, et d’ailleurs le Washington poste vient de l’affirmer et de vous dénoncer à travers l’utilisation des accusations sexuelles contre les journalistes et les opposants, alors que votre pays est un bordel à ciel ouvert “vous ne pouvez pas le nier”.
    celui qui soutien le terrorisme au Sahel est le Maroc aussi à travers des liens entre les réseaux de trafic de drogue marocain (palais et services de sécurité de sa majesté” et les terroristes. Donc c’est ton pays le Maroc qui aide au développement des terroristes et par conséquent au recrutement des enfants du Sahel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here