Accueil Economie Foire des produits Algériens à Nouakchott, une opportunité des opérateurs économiques algériens...

Foire des produits Algériens à Nouakchott, une opportunité des opérateurs économiques algériens à accéder au marché mauritanien

457
0
PARTAGER

Une exposition spécifique de produits algériens est organisée, du 23 au 29 octobre à Nouakchott. Elle constitue une deuxième édition, considérée comme la plus importante manifestation commerciale organisée par l’Algérie hors de ses frontières.

La cérémonie d’inauguration de l’édition 2018, a été présidée conjointement par Mme Khadijettou mint MBareck, ministre du commerce, de l’industrie et du tourisme de Mauritanie, et son homologue algérien, Said Djellab en présence des opérateurs économiques des deux pays, dont Objectif affiché est ” renforcer les rapports économiques et commerciaux” entre l’Algérie et la Mauritanie, après l’inauguration du premier poste transfrontalier il y a quelques mois.

cependant avant l’ouverture de la foire les entreprises algériennes avaient tenu à élaborer plusieurs études concernant le marché mauritanien, lesquelles leur ont permis de déterminer les marchandises prisées par les opérateurs et consommateurs mauritaniens.

Plus de 170 entreprises algériennes opérant dans de nombreux secteurs « agro alimentaire, hygiène, produits médicaux et para médicaux,automobile….. »ont pris part à l’évenement.

On peut citer pour ces entreprises algériennes le groupe Condor, Géant Electronics (l’électroménager) et SAFCER (fabrication de céramique et produits rouges), Sonalika, Faderco (produits d’hygiène), et la société consacrée aux dattes.

cet événement a occasionné des rencontres entre hommes d’affaires des 2 pays, à l’ancien Centre Inter national des Conférences de Nouakchott (CICN-Palais des Congrès) dont le but est de renforcer davantage la dynamique que connait l’échange commercial bilatéral depuis 2017.

Dans le même contexte d’autres rencontres officielles seront tenues entre les autorités algériennes et mauritaniennes afin d’examiner la possibilité de réduire les droits de douane sur les produits algériens, pour permettre aux opérateurs algériens d’exporter aisément leurs produits.

A souligner que le marché mauritanien connait une forte demande sur plusieurs produits algériens notamment dans les domaines des fruits et légumes, l’électronique, les détergents, le plastique, le matériel agricole, et les dattes…etc. Ces produits se taillent, depuis 2017, une part de plus de 10% du marché mauritanien.

En outre, le passage terrestre de Tindouf récemment ouvert a permis de réduire la durée du transport de marchandises à 7 jours, une durée qui sera raccourcie à seulement 5 jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here