Accueil Economie FMI : La Mauritanie toujours dans l’emprise de la dette

FMI : La Mauritanie toujours dans l’emprise de la dette

159
0
PARTAGER

La Mauritanie est  toujours sous perfusion du FMI,  car sa  dette reste toujours  élevée  et  encombrante.

En dépit des efforts fournis pour se remettre de la chute du prix de son minerai de fer, comme en témoigne une croissance qui a doublé en deux ans, de 3 % en 2018 à 6,4 % en 2019, la Mauritanie reste toujours embrassé par un endettement élevé.

En effet, dans le nouveau  numéro du FMI récemment publié avec l’intitulé  « la mise à jour des perspectives économiques  pour l’Afrique du Nord, le Moyen-Orient, et l’Asie centrale», la  dette de la Mauritanie est pointée du doigt.

Toutefois, pour les responsables de l’institution financière internationale, l’importante proportion des exportations vers la chine, l’Union Européenne et les Etats Unis chez les pays importateurs de pétrole comme la Mauritanie sont exposés à des aléas baissiers relatifs à l’affaiblissement de la croissance

Depuis quelques années en effet, la dette publique  connaît une hausse drastique.

Mais  reste à savoir quelles en sont les raisons ?

S’agit-il essentiellement d’une mauvaise gestion des deniers publics ? D’une incapacité à stimuler la croissance économique ? Ou bien faut-il chercher les raisons ailleurs, au coeur même du processus de création de la monnaie et du rapport entre l’Etat et les banques.

 A noter que le fonds monétaire international avait  annoncé dans un communiqué  du  13 mars 2019, que la croissance économique de la Mauritanie s’est accélérée en 2018 pour s’établir à environ 3,6%, et qu’elle passera à plus de 6% en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here