Accueil ETATS-UNIE Etats Unis: Trump réduit le nombre de réfugiés pour la réinstallation

Etats Unis: Trump réduit le nombre de réfugiés pour la réinstallation

352
0
PARTAGER
refugies

Le Département d’Etat a indiqué que leur nombre passerait de 30.000 en 2019 à 18.000 en 2020, un chiffre historiquement bas.

Selon le Figaro, l’administration Trump a proposé jeudi que les Etats-Unis prennent en charge au maximum 18.000 réfugiés dans le cadre de leur politique de réinstallation au cours de l’année fiscale 2020 (qui commence le 1er octobre).

Cette politique dite de réinstallation concerne les réfugiés sélectionnés par les agences de sécurité et de renseignement américaines dans les camps de l’ONU à travers le monde pour être réinstallés aux Etats-Unis, essentiellement parmi les plus vulnérables comme les personnes âgées, les veuves et les handicapés.

Cela revient quasiment à diviser leur nombre actuel par deux. Ce plafond avait déjà était ramené de 45.000 en 2018 à 30.000 en 2019. En 2016 il était de 85.000. Depuis que ce programme de réinstallation a été créé en 1980, la moyenne annuelle dépasse les 95.000 réinstallations.

«La charge actuelle du système d’immigration américain doit être allégée avant qu’il soit possible de réinstaller un grand nombre de réfugiés», a justifié le département d’Etat dans un communiqué. «Notre quota de réfugiés doit aussi prendre en compte nos intérêts de sécurité nationale et de politique étrangère», a ajouté la diplomatie américaine. «Ces dernières années, les forces de l’ordre ont appréhendé des terroristes présumés passés par notre programme pour les réfugiés», a-t-elle affirmé.

Donald Trump a fait de la réduction de l’immigration un thème central de présidence. Peu après son entrée en fonction en janvier 2017, il avait promulgué un décret plafonnant à 50.000 le nombre de réfugiés pouvant être acceptés en 2017.

Pour justifier ce nouveau coup de sabre, l’administration a indiqué qu’il fallait mettre l’accent sur le traitement dans le pays des demandes d’asile, dont la plupart sont déposées par des migrants venus d’Amérique centrale traversant la frontière américano-mexicaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here