Accueil ETATS-UNIE États-Unis: début de la campagne de vaccination

États-Unis: début de la campagne de vaccination

432
1
PARTAGER
États-Unis: début de la campagne de vaccination

Aux États-Unis, la première vaccination contre le coronavirus a eu lieu lundi matin dans le Queens, ont déclaré des responsables de l’État, marquant un tournant dans la bataille contre une pandémie qui a profondément marqué New York, tuant plus de 35 000 personnes et affaiblissant gravement l’économie.

Sandra Lindsay, infirmière en soins intensifs au Long Island Jewish Medical Center, a reçu le coup de feu, le premier en dehors d’un essai de vaccin, peu après 9 heures du matin lors d’une conférence de presse avec le gouverneur Andrew M. Cuomo.

Cette première phase concerne environ trois millions de personnes.

Le directeur des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), Robert Redfield a émis une recommandation pour l’utilisation du vaccin auprès des Américains dès l’âge de 16 ans. Les pensionnaires des maisons de retraite (trois millions de personnes) et les professionnels du secteur de la santé (21 millions) sont les prioritaires.

Sur les 6,4 millions de doses déjà disponibles au niveau national, la moitié est livrée, l’autre moitié réservée pour la seconde dose trois semaines plus tard, par précaution.

Le vaccin Pfizer, dont le gouvernement américain a préacheté 100 millions de doses, est efficace à 95 %, ce qui signifie qu’il réduit d’autant les chances de contracter la COVID-19. Il a déjà commencé à être administré au Royaume-Uni.

Les experts préviennent que pour atteindre une immunité collective, synonyme d’un retour à la normale, entre 75 % et 80 % de la population américaine doit être vaccinée. Ce qui n’arrivera pas avant mai ou juin, selon Moncef Slaoui, conseiller scientifique de l’opération gouvernementale de coordination des vaccinations.

Mais, face à cette bonne nouvelle, les autorités craignent que les Américains ne baissent la garde. Le pays ne cesse d’enregistrer des records de contaminations, dépassant régulièrement les 200 000 cas et 2500 voire 3000 décès quotidiens.  

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé par le coronavirus avec plus de 16,5 millions d’infections recensées et plus de 300 000 morts, un bilan sous-estimé en raison du manque de tests au début de la pandémie.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here