Accueil ETATS-UNIE États Unis: commémoration journée de Martyr des Mauritaniens

États Unis: commémoration journée de Martyr des Mauritaniens

726
0
PARTAGER

Des Mauritaniens vivants aux Etats unis ont commémoré la fête d’indépendance avec un rappel de ce qui s’est passé en 1989 et 1990.

En 1989 des mauritaniens noirs ont été arrêtés, emprisonnés et déportés de leur pays vers le Sénégal. En 1990 le gouvernement mauritaniens dirigé par Maawiya ould Sidi Ahmed Taya a arrêté plusieurs militaires négro-mauritaniens, torturés et tués avec une exécution de 28 soldats pour la célébration de la fête nationale.

Depuis que les noirs mauritaniens ont eu conscient de ce qui s’est passé, le 28 novembre en Mauritanie est synonyme de deuil tant que la justice ne soit rendu aux tortionnaires et génocidaires.

De ce faite aux Etat Unis plus particulièrement à Cincinnati, les Mauritaniens soucieux de l’importance de la commémoration de cet évènement ont organisé un exposé pour rappeler aux américains et à la communauté internationale des atrocités qui ont été commis en Mauritanie à l’égard de la communauté négro-mauritanienne.

Certains rescapés notamment Amadou Sajo Sow, la veuve Aissata Ba, et des déportés tel que Mamadou Sikam Sy ont témoigné des atrocités subit durant les années 90.

Les participants sont venus de nombreuses villes des Etats unis. Les noms des soldats exécutés le 28 novembre 1990 ont été appelés,  une minute de silence a été observée.

L’évènement était triste, les participants ont été émus par les discours et témoignages que le gouvernement mauritanien a commis et continu de commettre en appliquant une ségrégation au niveau de l’administration avec une inégalité sociale que seule les élites tirent profit.

Le gouvernement mauritanien, de président en président, reste muet sur la question, mais en Mauritanie il n’y aura pas de réconciliation nationale tant que ces questions ne sont pas résolues.

Les organisateurs, Mauritanian Community of Greater Cincinnati en collaboration avec Mauritanian Network, Muritani min Njejjitaa, African Immigrants Relief et la Diaspora mauritaniennes, ont appelés les Etats unis à faire pression au gouvernement mauritanien pour que justice soit faite.

Ceci est un rappel pour les enfants d’aujourd’hui qui ne connaissent pas cette sombre histoire de la Mauritanie d’en être conscient et que la Mauritanie est partielle en matière de race.
Quelques illustrations ci dessous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here