Accueil ETATS-UNIE États-Unis : bientôt 100 000 mort de Covid-19 et le New York...

États-Unis : bientôt 100 000 mort de Covid-19 et le New York Times rend hommage aux victimes

401
1
PARTAGER
États-Unis : bientôt 100 000 mort de Covid-19 et le New York Times rend hommage aux victimes

Pour marquer le passage imminent de la barre terrible des 100.000 morts du coronavirus aux Etats-Unis, le quotidien américain The New York Times consacre dimanche sa une à la mémoire d’un millier d’entre elles et évoque pour chacune ce qu’a été sa vie.

« Ces 1.000 personnes ici ne représentent qu’à peine un pour cent du total. Aucune d’elles n’était un simple numéro », écrit le journal en présentant brièvement sa une, entièrement couverte d’un texte imprimé serré.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché par la pandémie de coronavirus, tant en nombre de morts que de cas, avec 97.048 décès pour 1.621.658 cas selon les dernières données disponibles samedi soir. Samedi, le pays a recensé 1.127 nouveaux décès en 24 heures. Le franchissement de la barre des 100.000 morts ne semble qu’une question de jours.

Le franchissement attendu de la barre des 100.000 morts intervient sur fond de vifs débats à propos du confinement, plusieurs Etats ayant entrepris d’alléger les mesures restrictives décidées contre l’expansion de la maladie.

Le président américain Donald Trump, candidat à sa réélection en novembre, fait pression pour une relance économique, appelant des gouverneurs démocrates à « libérer » leur Etat au mépris des avertissements de ses conseillers scientifiques.

La une du New York Times a été saluée et partagée des dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux, alors que la conduite de Donald Tump y était parallèlement décriée.  

Sur Twitter, de nombreux Américains se sont indignés de voir Donald Trump choisir, samedi 23 mai, pour retourner sur les terrains de golf. Le parallèle entre le week-end de détente du président américain et la publication a inspiré plusieurs visuels cinglants, comme cette superposition d’un dessin du caricaturiste politique Michael de Adder sur la une du journal.

avec afp

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here