Accueil ETATS-UNIE Etats-Unis: Biden part favori des présidentielles

Etats-Unis: Biden part favori des présidentielles

411
0
PARTAGER
Etats-Unis: Biden part favori des présidentielles

Aux Etats-Unis, les électeurs sont appelés à élire leur président ce Mardi 3 novembre. Donald Trump cherche à se faire réélire, face à Joe Biden qui est donné favori dans tous les sondages.

Les Américains peuvent rester des heures, voire des jours, dans le flou avant que la décision de désigner le gagnant ne tombe. Et ils doivent pour cela s’en remettre aux médias et plus précisément à quelques-uns d’entre eux, dont la précision et la fiabilité ont fait leurs preuves au fil des années.

Cette année, la participation s’annonce de façon historique, le nombre inédit de bulletins envoyés par correspondance et l’ampleur du vote anticipé (près de 100 millions de votes, toutes procédures confondues, soit 75 % du total de 2016) pourraient compliquer la tâche des statisticiens et donner des résultats différents selon les électeurs sondés. Tous les organes de presse des Etats-Unis s’attendent à une soirée longue et assurent qu’ils feront preuve de prudence.

Le président doit maximiser ses performances auprès des électeurs ruraux et mettre un terme à son érosion dans les banlieues résidentielles et réussir à mobiliser les électeurs de la classe ouvrière blanche qui n’avaient pas voté en 2016.

Joe Biden, lui, a besoin d’une forte participation dans les grandes villes, en particulier parmi les électeurs noirs, qui votent traditionnellement démocrate. Il doit augmenter ses intentions de vote auprès des Latinos et récupérer les lieux qui ont échappé à l’escarcelle démocrate après avoir voté deux fois pour le président Barack Obama.

Le président est élu au suffrage universel indirect, c’est-à-dire qu’il est désigné par un collège électoral. C’est celui-ci que les citoyens élisent lorsqu’ils se rendent aux urnes.

Le collège électoral est composé de 538 grands électeurs et, pour être élu président, un candidat doit obtenir les voix d’au moins 270 d’entre eux. Chaque Etat se voit attribuer un nombre de grands électeurs équivalant au nombre de ses représentants au Congrès : soit deux sénateurs, quel que soit son poids démographique, auxquels s’ajoutent les élus à la Chambre des représentants, dont le nombre est déterminé en fonction de sa population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here