Accueil ETATS-UNIE Élections américaines: victoire démocrate au Congrès mais pas de «vague» anti-Trump

Élections américaines: victoire démocrate au Congrès mais pas de «vague» anti-Trump

46
0
PARTAGER
election américaine

Les républicains gardent le contrôle du Sénat tandis que les démocrates s’emparent de justesse de la Chambre.

Les démocrates ont engrangé une précieuse victoire mardi soir dans les élections américaines de mi-mandat, en prenant le contrôle partiel du Congrès, mais la «vague» anti-Trump un temps annoncée n’a pas eu lieu.

Les républicains ont conservé leur majorité au Sénat, ce qui a permis à Donald Trump de rapidement revendiquer un «immense succès», sans évoquer la perte par son parti de la Chambre des représentants.

Cette victoire démocrate à la chambre basse devrait entraver l’action du 45e président des États-Unis jusqu’à la fin de son mandat en 2021.

«Un Congrès démocrate va oeuvrer à des solutions qui nous rassemblent, car nous en avons tous assez des divisions», a déclaré Nancy Pelosi, la chef des démocrates à la Chambre des représentants, en promettant de restaurer les «contrepouvoirs constitutionnels».

Deux ans après la victoire choc de l’homme d’affaires, propulsé à la Maison Blanche sans la moindre expérience politique ou diplomatique, les Américains se sont pressés en nombre dans les bureaux de vote.

Selon les estimations des chaînes américaines, les démocrates ont repris le contrôle de la Chambre des représentants pour la première fois depuis 2010. Les républicains, de leur côté, ont conservé leur majorité au Sénat, qu’il pourraient même accroître d’un ou deux sièges.

Les États-Unis se retrouveront donc, en janvier 2019, avec un 116e Congrès divisé, dans une société marquée par un profond clivage autour de la personne de M. Trump.

Les élections de mi-mandat sont traditionnellement délicates pour le président en place. Mais la perte de la Chambre, en dépit d’excellents indicateurs économiques, reste un revers pour le magnat de l’immobilier tant il avait fait de ce rendez-vous un véritable référendum sur sa personne.

journaldemontreal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here