Accueil MAURITANIE Droit de l’Homme en Mauritanie: Concours international de plaidoiries

Droit de l’Homme en Mauritanie: Concours international de plaidoiries

48
0
PARTAGER
droit de l'homme en mauritanie

La sixième édition du concours international de plaidoiries pour les droits de l’homme en Mauritanie se tient, ce mercredi 5 décembre, au palais de justice de Nouakchott ouest.

Face à la presse, le comité d’organisation a fait remarquer que cette sixième édition « constituera un moment unique pendant lequel l’universalité des valeurs humaines se hissera au-delà des différences culturelles, juridiques et politiques. Les  avocats sélectionnés démontreront à l’occasion de ce concours que les comportements à l’origine des violations dénoncées n’ont pas lieu d’exister dans un Etat de droit.

Les organisateurs du Concours souhaitent mettre en valeur ces défenseurs des droits et illustrer ainsi leur rôle fondamental pour le respect de la dignité et de la liberté de chacun. » Mais au-delà de cet aspect, le Concours a également pour but d’amener chaque spectateur de la compétition et chaque lecteur du recuel de plaidoiries à comprendre les arguments et mécanismes permettant de dénoncer l’inhumain afin d’être les avocats des droits de l’homme de demain.

Les précedentes éditions du concours ont permis d’attirer l’attention sur des problèmes internationaux de violations gravissimes des droits de l’homme, le tout plaidé par des avocats prestigieux.

Huit avocats dont quatre mauritaniens (Me Ahmedou Cheikh Aboubecrine, Me Ahmed ElEmine Javaar, Me Mohamed Salem Ely Mouamar et Me Sidi Mohamed Mohamed Val) vont rivaliser d’ardeur, dans leurs plaidoiries axées sur les droits de l’homme pour remporter la palme. Un jury dirigé par Me Mohameden Ould Ichiddou et comprenant notamment Mes Ly Saidou, Mohamed Vall Ould M’Bareck, Aicheta Salma Mint Moustapha et Ahmed Salem Ould Boubacar Maloum départagera les avocats compétiteurs.

Ce concours a pour but entre autres, d’amener chaque spectateur de la compétition et chaque lecteur du recueil de plaidoiries à comprendre les arguments et mécanismes permettant de dénoncer l’inhumain afin d’être les avocats des droits de l’homme de demain.

Pour rappel, ce concours est organisé par l’ordre national des avocats de Mauritanie et l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix, sous le haut patronage du ministère de la justice et avec le soutien de l’Ambasasde de France en Mauritanie, de l’Agence française de développement et de l’opérateur de justice coopération internationale, du Conseil national des barreaux.

Le Calame

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here