Accueil MAURITANIE Douze organisations des droits de l’Homme et partis politiques signent une déclaration...

Douze organisations des droits de l’Homme et partis politiques signent une déclaration de soutien à Samba Thiam

3004
0
PARTAGER
soutien des organisations à samba thiam

Nous, membres des partis politiques et organisations des droits de l’Homme établies aux USA, exprimons notre grande inquiétude par rapport á la recrudescence d’actes de violence en  Mauritanie depuis quelques temps.

Après le meurtre d’ Abbass Diallo à Winding, meurtre commis  par un élément de l’ armée Mauritanienne le mois dernier, la police a fait subir un traitement inhumain et dégradant á Mr. Diop, devenu le ” George Floyd” Mauritanien. Deux policiers l’ ont brutalement immobilisé au sol avec leurs genoux énergétiquement appuyés sur son cou.

Cette violence en Mauritanie  devient de plus en plus préoccupante car la nouvelle victime est une personnalité et non des moindres, en l’ occurrence le Président Samba Thiam qui a fait l’ objet d’une attaque á son domicile. 
En effet, dans la nuit du 10 au 11 Juillet 2020 à Nouakchott, le domicile du président des Forces Progressistes du Changement (FPC) a été ciblé. Des nervis ont arraché les câbles électriques alimentant son domicile, avant de prendre la fuite. Ce qui aurait pu créer un court circuit dans la maison et causer des pertes de vies humaines.

Selon le président Thiam, dans une déclaration faite le lendemain et diffusée largement dans la presse et les réseaux sociaux, l’incident qui s’est déroulé aux environs de minuit trente ressemble plus à un acte d’intimidation contre sa personne du fait de ses positions souvent tranchées sur le mode de gouvernance en Mauritanie et qui agaceraient certains milieux proches du pouvoir.

Pour preuve, la police n’a même pas jugé nécessaire de venir constater les dégâts commis après que Mr Thiam se soit rendu au commissariat pour porter plainte.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que le leader des FPC se voit intimidé. En effet, lors des dernières élections présidentielles de 2019, le président Thiam fût simplement enlevé par les autorités Mauritaniennes et  arbitrairement détenu pendant plusieurs jours, sans raison apparente.

À travers la présente déclaration, les organisations signataires:
-Expriment leur solidarité avec le president Thiam et exigent l’ouverture immédiate d’une enquête pour retrouver les auteurs de tels actes et leurs commanditaires, et l’application de la loi dans toute sa vigueur.
-Rappellent au gouvernement Mauritanien son devoir régalien d’assurer la protection de tous les citoyens  y compris les leaders de l’opposition.
– S’ engagent á suivre avec toute la diligence requise l’évolution de la plainte déposée afin que la justice soit rendue à la victime, conformément à ses droits garantis par la constitution. 

Organizations  signataires :

-MNHRUS (Mauritanian Network for Human Rights in The US)
-AIR (African Immigrants Reliefs)
-OHIO Immigrant Alliance
-FPC-AMERIQUE DU NORD (Forces Progressistes du Changement)
-AJD-MR-USA-CANADA
-MURTANI MIN NJEJJITTAA (Justice et Responsabilité contre l’Impunité)
-CVE/VR- USA
-AL OTRO LADO
-MOUVEMENT TURBAN ROUGE
-IRA OHIO
TABITAL PULAAKU AMERICAS
MAURITANIA CARE-Columbus OH
YOUTH AND HOPE INC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here