Accueil MAURITANIE Des révélations sur l’incompétence du premier ministre Mauritanien

Des révélations sur l’incompétence du premier ministre Mauritanien

1739
0
PARTAGER
Des révélations sur l’incompétence du premier ministre Mauritanien

Un protocole d’accord a été conclu en 2011 par l’actuel Premier ministre, Ismail Ould Bedda qui était ministre de l’urbanisme avec une institution saoudienne appelée Opportunities International for Investment, pour l’achèvement d’un projet de construction de 30 000 logements en Mauritanie.  

En effet, le site a été approuvé et étudié par un bureau des études tunisiennes en mars 2011. La société Saoudienne avait signé l’accord définitif et obligé la partie mauritanienne à apporter un document de garantie de souveraineté de la banque centrale d’un montant de vingt milliards d’ouguiyas payé en premier, qui sera soumis par la partie saoudienne pour entamer la phase de mise en œuvre du projet.

En effet, la partie saoudienne a assisté à la conclusion de l’accord et a ouvert un siège pour Opportunities Foundation en face du stade olympique à côté de l’université de Chinguetti.  

Cependant, la partie mauritanienne n’a pas été en mesure d’apporter un document de garantie de la Banque centrale, et a donné un délai de cinq mois pour fournir un tel document. 

En terme de cet accord, le directeur de l’habitat M. Mohamed Mahmoud ould Jaafar les a rencontrés en tant que représentant de la partie mauritanienne. Ce dernier leur a dit par une lettre qu’il n’y avait aucune garantie de la Banque centrale, et si vous voulez  une garantie d’une filiale bancaire, nous allons donc vous l’apporter. Les Saoudiens ont répondu qu’ils avaient eu de mauvaises expériences avec le secteur privé mauritanien, et ils ont indiqué un modèle du projet Ribat El Bahr.

Ainsi ils sont partis, comme d’autres sont partis. La Mauritanie a déçu ses partenaires avec une incompétence du ministre du logement de l’époque Ismail Ould Bedda. les Saoudiens ont débarqué en Tunisie.

Sidi kmache

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here