Accueil ETATS-UNIE Déclaration de MNHRUS: HALTE à l’accaparement des terres dans le sud

Déclaration de MNHRUS: HALTE à l’accaparement des terres dans le sud

476
1
PARTAGER
mauritanian network for human rights in us

Depuis quelques semaines, nous assistons encore une fois à la reprise des opérations d’accaparement des terres des populations dans le sud Mauritanien plus précisément à Dar El Barka où de braves hommes et femmes se dressent contre ces pratiques racistes de notre gouvernement pour dire stop une fois et pour toute.

Le problème de la spoliation des terres de la vallée n’est pas nouveau. Ce programme de la récupération est pensé et conçu par le système en place. Ghazouani, comme tous ses prédécesseurs, se détourne de ce crime ignoble, celui d’arracher aux habitants les terres héritées de leurs ancêtres. Ces pauvres paysans, qui n’ont que l’agriculture pour vivre, font face à plusieurs fléaux y compris  le problème des chameaux qui viennent se nourrir dans leurs champs. A cela on peut ajouter les problèmes d’état civil qui a rendu des milliers de negro mauritaniens apatrides dans leur propre pays.

Grâce à la résistance de la population de Dar El Barka, le régime a cette fois ci reculé.  Ce programme politique du système continue tout de même à assujettir les populations du sud sur les tous les plans dans le but de les appauvrir.

Mauritanian Network for Human Rights dénonce avec vigueur cette politique étatique et systématique de l’accaparement des terres de la vallée du sud Mauritanien.

Mauritanian Network for Human Rights apporte tout son soutien patriotique aux vaillantes populations de la commune de Dar El Barka, qui se sont dressée contre cette politique raciste de récupération des terres et les encourage à défendre et protéger avec vigueurs ce qui est le leur.

Enfin Mauritanien Network for Human Rights exhorte le gouvernement de Ghazouani à poursuivre les politiques qui traiteront tous les Mauritaniens dans toutes régions du pays au même pied d’Égalité et de mener des politiques qui aideront les propriétaires des terres de la vallée à valoriser leurs biens.

Il est certes important de développer l’agriculture de notre pays en la modernisant pour enfin arriver à l’autosuffisance alimentaire et au développement de notre économie nationale, néanmoins ceci devra se faire en concertation avec les populations, dans l’intérêt national et celui des cultivateurs dans les localités concernées.

Mauritanian Network for Human Rights in the US

1 COMMENTAIRE

  1. […] Les pauvres paysans de la vallée, qui n’ont que l’agriculture comme unique moyen de subsistance, sont confrontés à plusieurs fléaux et parmi ceux-ci,  le lancinant problème des chameaux, laissés volontairement en divagation dans les champs des paysans, le problème de l’état-civil et l’accaparement des terres  de la vallée par l’État. Cette liste est loin d’être exhaustive. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here