Accueil MONDE Côte d’Ivoire : ” vers une nouvelle génération” selon le président Ouattara

Côte d’Ivoire : ” vers une nouvelle génération” selon le président Ouattara

60
0
PARTAGER
alassane outtara

C’est à l’occasion de la 12e édition du forum Mo Ibrahim que le président de la République de la Côte d’Ivoire, M. Alassane Ouattara  annonce presque qu’il allait passer le flambeau de la présidence.

Une édition qui s’est illustrée sous l’angle de plusieurs débats, dont la migration et l’emploi pour la jeunesse africaine. Cependant l’évènement far était simplement l’échange entre le militaire Mo Ibrahim et le président de la République de la côte d’Ivoire Alassane Ouattara.

Le chef de l’ État ivoirien a profité de cet occasion pour revenir sur la participation ou non aux prochaines élections présidentielles.
Un troisième mandat ou pas pour Ouattara c’est claire. << 75% des africains ont moins de 35 ans. Donc, il est claire que, pour moi, la voix va vers une nouvelle génération. Ça me paraît tellement évident>>. Par ailleurs Ouattara estime pouvoir se présenter depuis l’adoption en 2016 de la nouvelle constitution. Cependant il avait par deux fois affirmé “passé le flambeau”.

Après quelques ovations du public le président poursuit dans une sorte d’ambiguïté en relatant que sa décision n’est point encore prise. En ce sens il évoque que << je ne vous dis pas que je m’en vais. Il y a un certains nombre d’amis que je consulterai avant de prendre une décision définitive>>. S’il envisage de ne pas se présenter lors des prochaines élections, c’est une chose qui n’est pas encore faite car n’ayant pas reçu l’aval des ses proches.

La décision sera prise définitivement en 2020, années du scrutin présidentiel. Notamment cette ambiguïté laisse paraître qu’un léger doute plane au dessus du chef de l’État ivoirien.

Relatons que la scène politique ivoirienne a subit un bouleversement car ses  principaux acteurs reviennent à la lumière. De Guillaume Soro,qui multiplie ses tournées dans le pays depuis sa démission de l’Assemblée nationale, passant par Henri Konan, du parti démocratique de la Côte d’Ivoire (PDCI) qui n’exclut pas de se présenter mais aussi, les militants du Front Populaire ivoirien (FPI) qui se sente pousser des ailes avec l’acquittement en première instance de Laurent Gbagbo à la cpi en début d’année, tous sont de sérieux prétendant à la présidence.

La scène politique ivoirienne restera très attentive à l’annonce du président Ouattara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here