Accueil ETATS-UNIE Coronavirus: des mesures de confinement partout dans le monde

Coronavirus: des mesures de confinement partout dans le monde

242
0
PARTAGER
confinement dans le monde lié au coronavirus

Le bilan mondial a dépassé les 13 000 morts dimanche. Et plus de 900 millions de personnes dans environ 35 pays étaient appelées à rester chez elles, selon une base de données tenue par l’Agence France-presse (AFP).

La France compte 562 décès (112 supplémentaires en 24 heures), et 6.172 malades sont hospitalisés, dont près de 1.525 cas graves en réanimation, a annoncé samedi le ministère de la Santé.

l’Italie connaît un scénario que redoutent tous les autres. Samedi, où la pandémie a fait près de 800 morts en 24 heures, le premier ministre Giuseppe Conte a annoncé dans la nuit l’arrêt de « toute activité de production sur le territoire qui ne serait strictement nécessaire ». Ne seront maintenus que les services publics et les secteurs économiques essentiels (épiceries, pharmacies, transports). 

C’est notamment le cas au Rwanda, où le gouvernement a décrété samedi le confinement de la population et la fermeture des frontières, un train de mesures parmi les plus draconiennes adoptées à ce jour en Afrique.

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a ordonné le confinement obligatoire à domicile dès samedi et pour trente jours. Ceux qui ne respectent pas les mesures seront arrêtés et transférés dans un centre de confinement.

Le gouvernement britannique a, lui, demandé dimanche au 1,5 million de personnes vivant en Angleterre les plus fragiles, identifiées par le NHS (service de santé public), de rester confinées pendant trois mois. En Turquie, ce sont les personnes âgées de plus de 65 ans ou souffrant de maladies chroniques qui doivent rester chez elles, depuis samedi minuit.

Aux Etats-Unis, 30 % de la population est placée, à des degrés différents, en confinement, notamment à New York, Los Angeles et Chicago.

Après le Venezuela – premier pays latino-américain à décréter un confinement général dès le 17 mars – et l’Argentine, confinée depuis plus de vingt-quatre heures, la Bolivie sera en quarantaine obligatoire dès dimanche, suivie à partir de mardi par la Colombie.

Le gouvernement roumain a, lui, fermé ses frontières. Il interdit ainsi l’accès à son territoire à la plupart des étrangers « par quelque point d’entrée que ce soit ». Le ministre de l’intérieur, Marcel Vela, a toutefois ajouté que des exceptions pourraient être faites pour ceux qui souhaitent transiter par le territoire roumain, en utilisant des couloirs de passage à définir avec les pays voisins.

De son côté, le Qatar a décidé de renforcer ses « mesures de précaution » en interdisant « toute forme de rassemblement » dans les lieux publics, dont la corniche de Doha, les parcs ou les plages publiques.

En Thaïlande, qui a recensé dimanche 188 nouveaux cas, la plus forte augmentation quotidienne depuis le début de la pandémie, des voix s’élèvent pour demander un confinement total de Bangkok, mégalopole de plus de 10 millions d’habitants et épicentre de la crise.

En Inde, des millions de personnes sont soumises dimanche à un couvre-feu national à titre expérimental dans ce pays d’1,3 milliard d’habitants où 320 cas ont été recensés, un chiffre qui serait largement sous-estimé.

Quoique durement atteint avec près de 1 700 morts, l’Iran tarde en revanche à confiner sa population. Samedi, le président Hassan Rohani a appelé à la fermeture « des centres commerciaux où un nombre important des gens se regroupent ». Le ministère de la santé iranien a annoncé dimanche 129 décès supplémentaires. Au total, plus de 21 000 personnes ont été testées positives à cette pneumonie virale en Iran.

L’Irak et la Mauritanie ont décrété dimanche un couvre-feu dans tout le pays. En Libye, le gouvernement d’accord national a mis en place un couvre-feu nocturne et la fermeture des lieux publics.

Au Koweït, le gouvernement a imposé un « couvre-feu partiel », de 17 heures à 4 heures, tous les jours à partir de dimanche, « sur tout le territoire ». Le pays, qui a enregistré 176 cas, a pris les mesures les plus drastiques de tous les Etats du Golfe.

La Chine a fait état, dimanche, de 46 nouveaux cas de coronavirus, dont un avec contagion sur le sol national, après trois jours consécutif sans cas « local ». Le cas local a été enregistré dans la province méridionale du Guangdong, et a été relié à un cas « importé » de l’étranger, selon les autorités sanitaires locales. La Chine indique que 314 de ses cas ont été contractés dans un autre pays.

le monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here