Accueil MAURITANIE CONFERENCE DE PRESSE : Mauritanie : indépendance nationale ou deuil national ?

CONFERENCE DE PRESSE : Mauritanie : indépendance nationale ou deuil national ?

210
0
PARTAGER

Au moment où Mohamed ould Abdel Aziz, président de la République islamique de Mauritanie et son gouvernement se préparent à célébrer le 57eme anniversaire de l’indépendance nationale à Kaédi, les organisations de défense des droits de l’homme lancent un appel aux habitants de la capitale du Gorgol pour faire de la date du 28 novembre une journée morte à la mémoire des 28 militaires pendus à Inal en 1990.

Lire la déclaration

Le 28 novembre 2017, le président Mohamed ould Abdel Aziz et son gouvernement iront célébrer avec faste le 57emeanniversaire de l’indépendance nationale à Kaedi, ville martyr, à l’image de toute la vallée du fleuve, qui a vu nombre de ses fils froidement exécutés dans la nuit du 27 au 28 novembre 1990 à Inal. Ces exécutions ciblées qui se sont déroulées dans un contexte plus large de tentative de génocide contre la communauté noire de Mauritanie, on a souillé la date anniversaire de l’indépendance nationale, la transformant en jour de deuil et de recueillement.

Aller célébrer le 28 novembre á Kaédi, après y avoir organisé la plaisanterie de mauvais goût dit de la prière de l’absent, revient à marcher encore une fois, sur les cadavres des victimes des années de braise de notre histoire nationale et en narguer les survivants et ayants droits.

Les organisations signataires condamnent toute célébration du 28 novembre et considèrent la délocalisation des festivités cette année à Kaédi comme une énième provocation à l’endroit de la communauté noire de Mauritanie.

Nous invitons les populations de Kaédi et du Gorgol de ne pas participer à cette mascarade et à faire du 28 novembre 2017 une journée morte.

Nous rappelons à Mohamed ould Abdel Aziz et à son gouvernement qu’il ne sert à rien de faire la politique de l’Autriche en se cachant derrière un soit disant règlement définitif du passif humanitaire.

Nous exhortons les mauritaniennes et mauritaniens, épris de paix et de justice de communier dans le deuil et le recueillement pour la commémoration des martyrs d’Inal.

Les organisations signataires : Coalition Action contre la Discrimination et Raciale et l’exclusion (CADRE)
Forum des Organisations Nationale des Droits de l’Homme (FONADH)
INITIATIVES POUR LA RESURGENCE DES MOUVEMENTS ABOLITIONNIONISTES (IRA MAURITANIE).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here