Accueil MONDE CONAKRY SOUS HAUTE TENSION

CONAKRY SOUS HAUTE TENSION

22
0
PARTAGER

Le mot d’ordre de grève déclenché ce lundi des enseignants largement suivi par les travailleurs de l’éducation regroupés autour du Secrétaire général du SLECG ( syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, Aboubacar Soumah.

Calme le matin, la situation commence à être tendue à Koloma, un quartier de la commune de Ratoma, située en haute banlieue de Conakry. Les coups de feu nourris commencent aussi à retentir dans la zone.

Les jeunes ont barricadé les routes et brulé des pneus au niveau du marché où les rideaux des boutiques et magasins sont restés baissés. Il n’y a pas de circulation pour l’instant. Pire, les manifestants armés de bâtons et de cailloux, n’épargnent personne. Les passants et autres usagers, pour sauver leur peau, cherchent des refuges dans les quartiers.

Pour rappel cette grève avait été suspendue il y a deux mois de cela suite à une médiation de ligue islamique, les notables et des chefs coutumiers. Lorsque l’État guinéen s’était à satisfaire quarante pour cent des revendications du SLECG dès le mois suivant. Mais ces engagements n’ont jamais respectés. Même partiellement. Alors que les résultats des communales ont occasionné beaucoup de violences et de perte e’ vies humaines viennent ces émeutes syndicalistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here