Accueil MAURITANIE COMMUNIQUE: La CVE condamne fermement la tuerie perpétrée par l’armée mauritanienne à...

COMMUNIQUE: La CVE condamne fermement la tuerie perpétrée par l’armée mauritanienne à Wending

658
2
PARTAGER
cve

La Coalition Vivre Ensemble (CVE) a appris avec la plus grande indignation la bavure grottesque commise par un élément de l’armée mauritanienne, en patrouille dans la zone de Mbagne, ayant tué à bout portant un charretier du nom de Abass Diallo, originaire de Dabane, dans la nuit du jeudi 28 mai 2020.

Le défunt tentait de convoyer  frauduleusement de la marchandise d’un commerçant mauritanien sur l’autre rive du fleuve Sénégal, dans cette période de lutte contre la pandémie de la Covid 19 et où l’interdiction de la traversée est de rigueur.

Les informations que nous avons recueillies indiquent clairement que le soldat a tiré à bout portant sur le contrevenant, qui ne détenait aucune arme sur lui et qui ne manifestait aucune forme d’agressivité vis à vis de la patrouille militaire.

D’ailleurs, ce fait est conforté par le laborieux communiqué de l’Etat Major de l’armée, qui respire la contradiction, la mauvaise foi et la falsification des faits.

L’interdiction de traverser le fleuve, et qui doit être respectée, donne-t-elle à l’armée les  coudées franches d’abattre un homme comme un chien? Quelle que soit la faute commise, par le contrevenant (de denrées alimentaires), cette réaction ayant abouti à la mort d’homme est disproportionnée, absurde et inacceptable. La CVE rappelle que nul n’est au-dessus de la loi!

Elle rappelle également, que dans la même Moughataa de Mbagne, des jeunes avaient réalisé de bonnes actions en dénonçant les trafics en tous genres qui se faisaient avec la complicité des forces de sécurité présentes dans la zone. Ces jeunes, au lieu d’être félicités avaient plutôt été embastillés. On est donc en droit de se demander, si ce meurtre ne participerait pas d’un règlement de comptes ?

En tout état de cause, la Coalition Vivre Ensemble:

1. Condamne fermement cet acte odieux;

2. Exige une enquête diligente, objective et transparente pour faire la lumière sur cette affaire;

3. Met les pouvoirs publics face à leurs responsabilités pour assister la famille du défunt, en attendant les résultats de l’enquête ;

4. Présente ses condoléances les plus émues à la famille du défunt et à toute la commune de Mbagne;

5. Exhorte les populations à respecter scrupuleusement les mesures de sécurité édictées par les autorités nationales, particulièrement en cette période de pandémie de la COVID 19.

Nouakchott, le 29 mai 2020.
Commission com de la CVE.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here