Accueil Politique Communales Guinéennes

Communales Guinéennes

100
0
PARTAGER

Les guinéens sont aux urnes ce dimanche 4 février 2018 pour choisir leurs futurs magistrats municipaux et représentants communautaires. Un scrutin qualifié d’historique si l’on sait que cette échéance électorale était attendue depuis 2011 mais qui n’a accusé un rush aujourd’hui.

Le centre Katourou 1 Mosquée dirigé par Daouda Sylla trouve que « son centre n’a accusé d’affluence, mieux il ajoute que les électeurs n’ont pas répondu à l’appel d’un devoir pourtant d’une valeur hautement civique », prévient le délégué général de ce centre.

Néanmoins les quelques rares électeurs que nous croisé nous informent que « point de dysfonctionnements qui soient à entraver la sincérité du scrutin n’ont été notés à leur connaissance », confirme Thierno Amadou Barry.

Dans la mêlée, du même centre Katourou 2, une deuxième personne sous le couvert de l’anonymat donne son point de vue : « dans mon centre les votes se poursuivent sans aucune anomalie majeure, les électeurs ont rempli leur devoir civique avec anthousiasme », soutient ce membre d’un bureau de vote.

Jusqu’à la mi journée le centre Katourou 1 Mosquée a comptabilisé 1489 votants sur 2964 inscrits.
Soit :
Bureau 1:
Nombre d’inscrits :426
Nombre de votants :189
Bureau 2
Nombre d’inscrits :424
Nombre de votants :180
Bureau 3
Nombre d’inscrits :421
Nombre de votants :133
Bureau 4
Nombre d’inscrits :423
Nombre de votants :112
Bureau 5
Nombre d’inscrits :422
Nombre de votants :177
Bureau 6
Nombre d’inscrits :426
Nombre de votants :131
Bureau 7
Nombre d’inscrits :422
Nombre de votants :141

Dans l’ensemble des bureaux de vote que nous avons observé, le constat est le même, l’amertume si lisait sur tous les visages des représentants des potentiels maires de la cité de l’alumine, Fria. Une ville située à 160 kilomètres de Conakry, la capitale guinénne.

Mariama Sirifou Dieng

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here