Home Culture Ce qui est entre Macron et Rihanna, l’opinion Sénégalaise….

Ce qui est entre Macron et Rihanna, l’opinion Sénégalaise….

43
0
SHARE

L’opinion nationale sénégalaise a accueilli différemment la visite du numéro un de l’Élysée, Emmanuel Macron. Avec son cortège de célébrités comme Claudy Siar et la chanteuse afro-américaine Rihanna sur la toile.

Arrivés sur le sol sénégalais, le président français Emanuel Macron, la vedette de la Barbade Rihanna en sa qualité d’ambassadrice du Partenariat mondial pour l’éducation, dont elle est la marraine, en plus de l’animateur radiophonique et panafricaniste voué Claudy Siar. Une véritable opération séduction pour le petit chéri de Brigitte.

Beaucoup de sénégalais ont pris pour « une trahison que de voir l’ami de Kemi Seba, le lanceur d’alerte connu pour son combat contre cette monnaie coloniale qu’est le le franc CFA, s’envoler avec le président français en Afrique », réagit Bassirou.


D’autres également estiment que cette visite apporte tout au Sénégal sauf des fonds ou des perspectives pour son décollage économique : « cette visite ne sert à rien d’autre qu’à préparer l’opinion internationale sur le fait que le Pays de Teranga demeure un terrain conquis de l’Hexagone », nous confie cette dame sous le couvert de l’anonymat, si l’on sait « déjà que les quatre vint pour cent des grandes au Sénégal sont françaises et que c’est à peine si elles ne sont pas exonérées d’impôts », assomme Khadim Ndjaye que nous avons croisé à l’Avenue Malick Sy.

SARKOZY avait nommé Claudy SIAR le 28 mars 2011 au poste de délégué interministériel à l’ Égalité des Chances des Français d’Outre-mer, lors d’un conseil ministériel à l’ Élysée, alors que nous tous ses amis étions opposés à la politique de SARKOZY.

Le 28 mars 2011, Nicolas Sarkozy avait nommé Claudy SIAR au poste de délégué interministériel à l’ Égalité des Chances des Français d’Outre-mer, lors d’un conseil ministériel à l’ Élysée, alors que beacoup de panafricanistes étaient opposés à la politique de l’époux de Carla Brini.

Nicolas Sarkozy s’en est allé après avoir insulté et endeuillé les Africains, en ôtant la vie au guide libyen avec le concours du panafricaniste sénégalais Abdou laye Wade, Momar Khadafi le 20 octobre 2011. Alors qu’un autre belle gueule du panafricaniste en l’occurence Claudy faisait partie de ce gouvernement.

Espérons cette fois-ci que Claudy SIAR, saura convaincre son nouvel ami depuis 2 jours, Emmanuel Macron, de ne plus imposer la monnaie coloniale aux Africains. L’autre symbole de la tournée africaine du chef d’État français est la star Rihanna. A ce niveau, des dispositions protocolaires ont été prises pour éviter l’enlèvement du jeune étalon de Brigitte Macron.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here