Accueil MAURITANIE BRAKNA : Kane Hamidou Baba déroule son programme et dédie sa candidature...

BRAKNA : Kane Hamidou Baba déroule son programme et dédie sa candidature à la jeunesse

416
0
PARTAGER
kane hanidou baba

C’est le 15 mai 2019 que le candidat de l’espoir, Dr Kane Hamidou Baba, porté par une forte coalition sous l’appellation du vivre ensemble, a entamé un long périple qui le conduit dans les régions du Brakna , du Gorgol et du Guidimakha. Les étapes de Boghé, Bababé et M’bagne ont enregistré des rassemblements populaires suivis de réunions de cadres de haut niveau. Cette sortie du candidat du vivre ensemble est marquée par l’adhésion des jeunes, des femmes, des chefs de villages, des notables, des chefs religieux qui chacun, en ce qui le concerne, s’est approprié du programme du candidat qui, partant d’un diagnostic apporte des solutions adéquates pour une Mauritanie réconciliée avec elle-même. 

La Mauritanie dira le candidat, après des décennies d’errances politiques et économiques, se trouve dans une crise multidimensionnelle, avec des institutions fragilisées, une perte des valeurs, des pratiques indésirables et des risques avérés de décomposition du tissu social.

C’est pourquoi, Kane Hamidou Baba qui a dédié sa candidature à la jeunesse reste convaincu que le moment est propice pour un sursaut de l’ensemble de ses fils pour donner espoir aux jeunes générations. De Dar Salam à Sarandogou, de Aéré Mbar à Aéré Goléré, Sabouallah, Séno Boussobé, Djoudé Djéri  et Belel ourguel jusqu’à Bababé, M’bagne et environs, le candidat de l’espoir n’a pas manqué une seule occasion de conscientiser les masses pour une Mauritanie rénovée dans le cadre d’un Etat moderne qui rassemble, protège et promeut les valeurs d’honneur, de fraternité et de justice.

Comprenant les politiques hasardeuses et inappropriées du pouvoir en place, dans les domaines aussi vitaux que l’éducation, la santé, l’élevage, la pêche et l’agriculture, le lion de Tékane a promis, une fois à la magistrature suprême, d’ériger Bogué en chef lieu de région, doté d’une université et d’un hôpital avec un plateau médical de dernière génération  ainsi que Kiffa, Rosso et Nouadhibou.

A Seno Boussobé, Dioudé, Wothy, Sarandogou,  Kane s’est beaucoup appesanti sur les dures conditions de vie des populations, accentuées par le chômage des jeunes, l’insécurité galopante et la quasi absence de structures sanitaires. Le candidat du vivre ensemble a déroulé un programme basé sur l’aménagement des projets agricoles et la création de banque pour les couches les plus vulnérables qui ne sera pas soumis à des garanties de levée de fonds mais soutenue par une politique sociale de nature à abréger les souffrances des populations de ces zones rurales.

Le candidat du vivre ensemble a fustigé le fait que 70% de nos produits alimentaires nous viennent de l’étranger et a déclaré que les ressources du gaz, à elles seules, peuvent renverser la tendance. Pour Kane, ces ressources serviront à réhabiliter les agriculteurs, les éleveurs et les pécheurs et permettront également la revalorisation de notre tissu industriel.

La problématique de l’état civil a été aussi au cœur des doléances des populations. Kane Hamidou Baba dira que l’enrôlement tant souhaité n’était qu’un vœu pieux, sa mise en œuvre aura été chaotique. Le candidat a martelé que sous son magistère il n’y aura pas un  seul mauritanien qui sera ôté de sa citoyenneté tout en réaffirmant avec force l’officialisation et la promotion  des langues nationales.

Le candidat du vivre ensemble, Dr Kane Hamidou Baba n’a pas manqué de souligner, pour s’en offusquer, que le sentiment dominant en Mauritanie, pour tout observateur averti, reste celui de l’exclusion. Bien que tous les mauritaniens, à des degrés divers subissent les effets, les communautés négro-africaines et harratines en souffrent davantage. Il s’est développé un système raciste, esclavagiste qui sape les fondements de l’unité nationale et la cohésion sociale, axé sur la captation des ressources nationales et la conservation du pouvoir au détriment de la volonté populaire.

Le candidat de la Coalition Vivre Ensemble, le Dr. Kane Hamidou Baba a, à chacune de ses étapes du Brakna dit que le programme de sa coalition repose essentiellement sur quatre piliers : « l’unité nationale, l’ancrage de la démocratie, le respect scrupuleux des droits humains et le développement économique et social dans l’équité ».

Et comme le dit le porte parole du candidat de l’espérance dans la zone Afrique, en l’occurrence Abda Wone : « ceux qui profitaient du morcellement de nos forces pour prétendre nous diriger sont aujourd’hui désenchantés par l’émergence de la Coalition Vivre Ensemble. Une mouvance qui prend en charge toute nos revendications et qui offre des perspectives à toutes les composantes du pays.

La lutte qui ne s’est jamais arrêtée continue. Elle aboutira à une victoire éclatante !!! »

Mamadou Ousmane TALL

SG CVE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here