Accueil ETATS-UNIE ASA: Au vu de la tension dans l’air ce week-end personne ne...

ASA: Au vu de la tension dans l’air ce week-end personne ne savait ce qui allait se passer sans la démarche communautaire.

409
0
PARTAGER
ASA: Au vu de la tension dans l’air ce week-end

Il y’a une campagne très nauséabonde de personnes mal intentionnées contre notre Consul  Elhadji Ndanghane Ndao l’homme qui fait presque l’unanimité au niveau de la communauté sénégalaise des États Unis particulièrement celle de New York.

Malgré son appartenance à l’APR qu’il ne cache pas il entretient des relations très cordiales très sincères avec toutes les chapelles politiques y comprise celle qui nous rappelle ce que les chats des États Unis savent, à savoir que l’ASA est apolitique. Personne n’a oublié ceux qui avaient du mal à faire la différence entre leur parti et le Consulat, nous sommes tous témoins de l’histoire politique.

La position équidistante de Mr le Consul et son implication dans la communauté à travers les différentes et diverses associations, les Dahiras, les cercles de jeunes, de femmes, de personnes du 3ème âge ne souffre d’aucune doute.

Il ne se passe un événement au sein de la communauté sans que le Consul qu’il est ne soit présent. Vous me direz que c’est son travail ! Oui ! Et il le fait très bien.Nous avons toutes et tous en mémoire la tragédie de Denvers au Colorado avec cet horrible incendie qui a coûté la vie à toute une famille pleine d’avenir (nous nous inclinons encore devant leurs mémoires et continuons de prier pour que Dieu les accueille au paradis céleste) C’est avec une forte délégation qu’il a effectué le déplacement pour ensuite gérer la situation jusqu’à ce que les corps soient remis aux familles au Sénégal.

De tels actes et d’autres encore , s’ils sont extraordinaires pour nous sont j’en suis sûr dans la normalité pour lui car c’est rythmants sa vie quotidienne et cela bien avant qu’il ne soit à ce poste.Ce haineux politique qui a pris la parole à la fin de l’émission de Gaïndé l’interpellant sur sa gestion de force Covid19 Diaspora lui a fait un mauvais procès car si transparence il y a c’est bien avec ce fond.Il y’a des gens qui pensent qu’il a un contentieux avec le président sortant raison pour laquelle il a agi pour que les élections ne se tiennent pas, le terme coup a même utilisé par ma sœur à l’émission.

Il paraît même que certains sont entrain de véhiculer des histoires de combine de sa part, de connivence avec l’équipe de Serigne MBACKÉ. Il paraît même qu’il y en a qui disent qu’il s’est réuni avec lui et son équipe avant de venir à l’ASA La tâche peut s’avérer très ingrate parfois, mais cela ne devrait pas nous détourner de nos responsabilités. Il y’a eu blocage certes comme le souhaitait l’autre camp mais ça n’a pas jamais grand chose, le président sortant est toujours maître des lieux et il peut le rester aussi longtemps qu’il le voudrait s’agrippant sur sa légalité.

Le débat sur les textes et les procédures est aussi plus que vivace et il est loin d’être clos.Je peux parler de ce qui secoue l’association des sénégalais d’Amérique pour avoir suivi les séquences les plus essentielles ces derniers temps et pour avoir élevé ma voix dans presque toutes les émissions qui en ont parlé, qu’elles soient de notre camp comme celui de l’opposition.

Si Mr le Consul n’avait pas été saisi et par une partie de la communauté mais surtout consciemment interpellé par la grave tension qui était dans l’air, il ne se serait pas présenté à l’ASA un dimanche au détriment de sa quiétude familiale, son repos , sachant qu’il s’engageait dans une démarche très délicate mais nécessaire et je crois que les anciens présidents et autres sages, les personnes ressources comme notre ami Elhadji Tall (Malick)  qui y étaient avaient les mêmes préoccupations et n’avaient aucun objectif politique, seule la paix et l’unité de la communauté les intéressaient.

Chacun peut avoir une lecture différente sur ce qui s’est passée mais voilà comment je perçois les choses.J’étais au siège de l’ASA dimanche dès 9 h, la porte du siège était encore fermée. Lorsque le soi-disant comité de sages entrait dans le siège j’étais présent sans insister pour en faire partie et heureusement car je venais d’un quart de nuit et avait vraiment besoin de repos, donc je ne suis pas resté jusqu’à l’après-midi.

Je savais que ça allait être une journée difficile dans l’histoire de l’association et je n’étais pas sûr que des votes , il y en aura.L’audio qui circule d’un auto-nommé Kaddu ASA et que j’ai écouté et commenté dans le groupe Diaspora USA , le président actuel de l’ASA est curieusement celui qui a posté l’audio qu’il dit avoir pris d’un autre groupe.

Dans cet audio un jeune qui fait semblant d’être en dehors des États-Unis nous renseigne sur ce que nous vivons en nous indiquant ce que nous devons faire sans oublier d’attaquer Mr le Consul en mettant en avant son appartenance politique. Ce gigolo promet de nous revenir avec d’autres audios. Ne devons-nous pas avoir honte de nos réalités communautaires et essayer vite de les changer pour être aux normes de civilisation standard.

Pour l’article qui circule, parlant de la crise de l’ASA pour nous dire que le Consul est pour un camp et était venu au siège pour empêcher la tenue des élections .De toute façon peu de personnes dans la communauté vont croire à une telle assertion. Son auteur malintentionné n’a pas eu l’audace de signer son texte que j’ai cherché au niveau des organes de presse pour réagir mais en vain.

Ce qui se passe à l’ASA est très compliqué et j’ai exprimé mes positions dans les différentes émissions et à travers des articles facebook. Sur les statuts j’avais dit et je le maintiens que le comité directeur est convoqué par le président de l’association où à la demande de 30 de ses membres où 2/3 , mais toujours par le président.Qui a convoqué ce ‘’comité directeur ‘’ qui a validé une candidature soit disant après un recours non prévu par les textes de l’association.

Ceux qui me disent que je ne maîtrise pas les statuts doivent m’indiquer l’article qui permet au comité directeur de s’auto-saisir .quand aux recours, rien n’est prévu concernant les candidatures dans les statuts.

J’attends toujours que le sieur Dame Sy spécialiste dès textes m’édifie avec des articles statutaires à l’appui. Seul un consensus peut changer la position de l’équipe sortante qui est dans son droit, les textes sont clairs et si sur d’autres questions le président et son équipe les ont violé , il fallait bien quand c’est arrivé les dénoncer bien qu’il n’est jamais trop tard de bien faire.

Cependant cela ne peut pas et ne doit pas être une excuse pour refuser de les respecter en attendant de les changer. Je ne sais pas dans quelle direction allons-nous nous engager face à cette crise de confiance qui est entrain de détruire notre communauté.

Idrissa Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here